mardi 25 novembre 2014

[JEUX VIDEO] DIVINITY: ORIGINAL SIN (PC)

Surren et Aidan au tout début
[Mon avis se base sur le jeu et les contenus additionnels Source Hunter Pack DLC, L'ours et le cambrioleur. Jouer en qualité "Ultra"]
Fan des Baldur's Gate, j'attendais ce jeu à bras ouvert. Sortie en 2014 par Larian Studios, je suis à fond dedans, surtout que j'ai délaissé SWTOR. Par contre, je n'ai jamais touché à un Divinity et ce n'est pas bien grave vu que c'est un préquel.
Comme tout bon RPG on commence par créer son personnage en lui donnant un nom. Puis étonnement vous vous occuperez de celui qui fera votre partenaire. J'ai donc choisi 2 classes différentes sinon y'a pas d'interet. Surren, mon main est Mage Combattante (sorts + CAC) et Aïdan mon esclave/amant lol Combattant (Guerrier).
Y'a quand même pas mal de choix pour la classe puisqu'il y en a 11: Ecclésiastique, Enchanteur, Combattant, Chevalier, Ranger, Larron, Lame des ombres, Voyageur, Sorcier, Mage, Mage combattant. Leurs caractéristiques sont évidemment différentes.
J'ai trouvé que le choix de coiffures femme n'était pas très grand. Vous pourrez choisir la couleur de peau et celle des cheveux. Le visage n'a pas de choix hormis du maquillage ou des peintures tribales. Vous pouvez aussi décidé de la voix. Je suis un peu déçue par rapport à ca.

Tout au long du jeux, plusieurs choses vous feront gagner plus ou moins d'XP. Par exemple l'exploration de la map, résoudre une quête, tuer des ennemis. Cet XP fait grimper la jauge jaune, barre d'expérience qui une fois rempli vous donne le droit de up plusieurs points. Les caractéristiques qui correspondent à la Force, Dextérité, Intelligence, Constitution, Vitesse, Perception. Il est d'intérêt de bien choisir où mettre vos points pour que ce soit en adéquation avec votre classe, car il n'y a pas de points indéfiniment. Vous aurez aussi des points à distribuer dans les capacités, mais je ne sais pas jusqu'à combien ils vont: il y a par exemple Armes, ou Exactions qui permet de donner à votre perso la capacité de crocheter les serrures ou verrous. Niveaux skills de magie, on peut en apprendre 3 pour chaque éléments.
Si vous n'allez pas bien dans l'ordre de vos quêtes préférant l'aventure, certains ennemis seront difficiles à tuer. Car au début vous aurez peu de skills. Heureusement, vous pourrez recruter très vite vos 2 autres coéquipiers et là tout deviendra plus facile. Une fois, qu'on a mis les points dans ce qui permet de débloquer des sorts de feu, d'eau, de terre, de soin, c'est un vrai plaisir! Je suis morte plusieurs fois vraiment au tout début du jeu (parce que je m'aventurais trop loin aussi), après je n'avais plus besoin des parchemins de résurrection. Autant au début on se sent comme le briquet de Mac Gyver, autant après t'es le baton de Gandalf.


N'importe lequel de vos perso peut passer en mode furtivité. D'un seul coup vous aurez un rocher, un baril, un arbuste qui avance lol. Cela permet de jeter un oeil avant d'attaquer les ennemis. L’intérêt c'est qu'on peut mettre en place une stratégie (déplacer des objets, mettre le feu...) au lieu d'attaquer de front à la va vite.
On peut ramasser pratiquement tout dans l'environnement ou dans les habitations (oui bah on fait de l'argent comme on peut). Mais très souvent ce n'est pas autorisé, en même temps normal, vous volez les affaires des gens quand vous allez chez eux vous lol? Pour contourner cela, parce que comme moi vous aimez l'argent et voler, vous avez la possibilité d'utiliser la furtivité dont je viens de parler. Je ne me suis pas gênée pour voler tableaux, vaisselles et même des objets qui ne rapportent pas grand chose juste pour le défis de dépouiller une pièce sans être vue.

Bon, les coffres et les portes sont très souvent verrouillés. Evidemment je n'avais pas assez de compétences pour crocheter les serrures, du coup je les brûlaient mdr. En fait, c'est simple, je vide là où je passe. Par contre, j'ai commis des bourdes, du style je volais un truc, et de fil en anguille je me suis retrouvée avec tout un tas de villageois qui voulaient en découdre. J'ai tué tout le monde sans faire exprès, ce qui m'a niqué une paire de quêtes. Mais j'accepte lol. Donc, faite attention, les PNJ réagissent à vos actes.
Le bug fantome que j'ai eu lol. Quand il pleut vous êtes vraiment mouillé et j'aime me coucher avec mon esclave
Je trouve qu'avoir pensé à mettre une touche pour vite voir ce qui pouvait être ramasser est une très bonne idée. Car des fois je passais à côté d'une clé sans la remarqué. L'interface est bien pensé, La carte elle est un peu chiante, il m'est arrivé de ne pas pouvoir placer mes repaires du 1er coup, d'autre fois ca ne marchait carrément pas. Niveau graphismes le jeu est très beau, j'aime les couleurs qu'il arbore. De plus, pleins de petits détails le rend vivant: vous avez en autre, des fleurs de pissenlits ou de la poussière qui virevoltent dans les airs. Si il pleut, vos personnages seront vraiment mouillés. Si un endroit est recouvert de poison on en subit les effets en perdant de la vie peu à peu, si il y a une tempête en chemin on aura un debuff de ralentissement, si on reste trop près d'un feu de camp on a un debuff de chaleur et ainsi de suite.

Du coup, je vais en revenir aux personnages. Même si on a notre main, notre préféré, on a le contrôle sur les 4. Tout en ayant la possibilité de totalement séparer le groupe afin que les membres ne se suivent plus les un les autre. Mais surtout n'importe lequel peut devenir le leader du groupe. Ce qui est plutot interessant niveau RP. Mais moi j'ai surtout aimé ce détail car cela m'a permis de pouvoir remplir l'inventaire des autres perso. Cependant, la subtilité viendra du fait que les PNJ ne voudront pas discuter avec n'importe qui.
Bon, je le redis souvent, j'apprécie de voir les apparences d'équipements s'afficher sur les perso! Grâce aux facultés que vous débloquez progressivement, l'équipe parlera automatiquement pour vous prévenir d'un piège qui traîne, d'un truc louche dans le coin etc... Sachez que même s'ils parlent en anglais, la traduction apparaîtra à l'écran.
Du coup, je peux enchaîner sur les conversations. Divinity a un système de conversation particulier. C'est à dire que lorsqu'un dialogue important interviendra, on ne sera pas le seul a décider de l'issu car si dans les grandes lignes les 2 héros sont sur la même longueur d'onde, leur moral n'est pas la même. Un mini jeu se mettra alors en route, le "pierre, papier, ciseaux" pour savoir si se sera votre réponse ou celle de l'autre héros qui sera validé. En coop avec un ami il en sera de même. D'ailleurs, les 2 autres membres de l'équipe ont également leur moral et leur personnalité, il se peut que vous les froissiez! Notez que ces 2 membres vous pouvez les congédier à tout moment. Vous pourrez toujours en recruter d'autres dans les auberges ou tout simplement dans la salle des héros une fois la Résidence dans La Fin des Temps débloquée. Personnellement, j'ai gardé Jahan, l'enchanteur barbare du début car en fin de compte je m'étais attaché à lui. Et ma 4ème, Balsam une ranger (archère), je l'ai recruté avec un haut niveau tellement j'avais d'argent au début. Très pratique car elle tire vraiment de très loin.
En fin de compte elle m'a raconté une histoire comme à un gosse lol
Pour finir, je dirais que l'histoire fait le yoyo, parce que des fois je me foutais complètement de la tonne de trucs que les gens me racontaient. Je ne sais pas si c'est parce que les grands méchants n'ont aucun charisme, J'ai bien aimé l'histoire personnelle de nos personnages, surtout celle des héros, à défaut de celle de la quête principale. En fait, bizarrement c'était les quêtes annexes qui étaient le plus fun. En plus, beaucoup d'entre elles avaient un ton humoristique. Celle qui m'a le plus marqué, c'est Ruby dans la ville de Luculla qui m'a aguiché contre quelques crédits pour en fait me raconter une histoire.
Je n'ai pas eu l'occaz de tester le multi, donc je n'en parlerais pas. Bref, je n'aime pas trop jouer sur mon PC, mais c'est ce genre de jeux qui me fait ne plus décoller de ma chaise de bureau!


MA NOTE: 15/20


© Ce n'est que mon avis et opinion, ma façon d'interpréter les choses parmi tant d'autres. Libre à chacun d'être d'accord ou pas, 
mais on n'impose pas son point de vue aux autres. Donc modérez vos paroles et respectez ce blog et les gens. Merci.

mercredi 5 novembre 2014

[JEUX VIDEO] TEKKEN REVOLUTION (PSN)

Tekken Tag Tournament 2 nous en avait annoncé la couleur, d'ailleurs les menus de Tekken Revolution sont exactement du même modèle. Le jeu est sorti en juin 2013 et est à télécharger gratuitement sur le Playstation Network.
Bon, je l'avoue, le jeu n'a pas grand interet, du moins au début. Car de part le 1er avertissement du jeu, on sait que pas mal de contenu sera payant. Du moins surtout pour les joueurs impatients ou ceux qui ne supportent pas les restrictions. Car oui, ce jeu est un Free to play. Du coup, vous ne pouvez pas combattre autant de fois que vous le souhaitez si vous ne mettez pas la main au porte monnaie. En effet, il y a un système de pièces. Les pièces de couleur argenté sont prévues pour jouer au mode Arcade. Les pièces dorés pour le mode en ligne. Et les Tickets Premium pour jouer aux 2 modes. Les Pièces Premium qu'en a elles s’achètent avec de l'argent réel, ce qui permet de ne pas attendre de gagner une catégorie de pièces ou tickets à la fin d'un combat en ligne. Mais le stock de pièces est de toute façon restreint. Il n'y a que le premium qui peut être stocké apparemment en grand nombre. Notez qu'il y a un timer qui une fois arrivé à zéro vous offre 1 pièce. Enfin, si vous mettez le jeu en route régulièrement, vous recevrez des bonus de jour. J'ai eu l'occaz de tomber sur des bonus  éphémères vraiment interessants (de date à date).

Ensuite, niveau visuel, ils ont repris les introductions des personnages avant chaque combat, ainsi que les mêmes décors d'arène que TT2.
Par contre les fonds d'écrans quand on change de menu ou de perso sont chouettes, style dessins de BD. Ce que j'apprécie vraiment, ce sont les nouvelles musiques. Par exemple pour Character SelectSakura Schoolyard (on dirait du Miyavi!!!!), Riverside Promenade etc.



J'ai l'impression que le jeu est plus fluide, mais je ne sais pas, peut être que je me trompe. Non, en fait il est plus fluide, je confirme après plusieurs combats. Bon après voilà, le jeu ne pèse pas autant que TT2, donc cela aurait été dommage qu'il soit de moins bonne qualité. Tout est plus clair niveau visuel aussi. Je vois du changement surtout par rapport aux cheveux.

On joue évidemment seul, bah oui ce n'est pas un Tag. Personnellement, j'ai eu vraiment l'impression que tout aller plus vite dans ce titre. On enchaine les coups à une vitesse éclair, surtout si on case des fois les supers attaques entourés d'un flot de vitesse (avant, haut et bas), attaques flashy.
Il y a pratiquement que des touches kiki pour les recherches de match. C'est à dire que les gars font le même coup durant les 3 rounds. Ou utilisent que la super attaque en avant dont je venais de parler. Moment le plus mythique, quand un mec m'a fait ca, que je suis retombé sur lui 5 minutes après et que moi j'ai joué réglo en lui claquant 3 rounds en Perfect. Après je les voyais arriver car ces mecs ne mettent pas leurs points dans les aptitudes mais on un grand nombre de victoires. Vous l'avez compris, on peut donc jouer contre des inconnus du monde entier via le menu Vs en ligne. Puis vous avez le choix de faire une recherche avec Matchmaking selon classement pour combattre n'importe qui derrière son écran. Ou de jouer un Matchmaking d'amis. Avec les pièces, vous pouvez combattre 5 fois. Evidemment, vous pouvez jouer seul contre l'I.A en mode Arcade au moins 2 fois.
Ce qui est bien vu, c'est que dans les combats en ligne, vous avez la possibilité de régler certain détails. Ainsi, vous pouvez définir la limite de rang de vos potentiels adversaires. Si vous êtes équipé ou non pour jouer avec le chat vocal et la limite de connectivité.
J'ai été très déçue que dans ce genre de jeu, on ne puisse pas customiser son personnage à sa guise! On garde la même tenue et les mêmes couleurs tout du long. Parce que si on veut des tenues (déjà faite en plus) on doit débourser 5 euros!!! On aura juste à se soucier du level up de son perso. C'est à dire, qu'on distribue des points dans 3 catégories: Puissance (donc augmente la puissance des coups), Endurance (qui augmente la jauge de vie) et Vigueur (pour avoir plus de chance d'infliger un coup critique et de passer en mode rage).
Autant vous dire que régler les options avant de faire des matchs en ligne est utile, surtout avec le nombre de pièces impartis. Car les perso sont de plus en plus forts, mais réellement. Alors si vous n'ajustez pas le niveau des adversaires que vous allez rencontrer ca va faire mal. Sauf, si vous êtes un gros PGM des Tekken ou que vous faites le même coup tout le temps...

Au début du jeu, vous avez 8 perso débloqués je crois. Les autres sont payants, déblocables après certaines actions etc. Vous avez aussi de nouveaux personnages. Pour le moment 1 seul, Eliza, une espèce de démon vampire à cornes. Moi, je joue qu'avec mon perso depuis qu'elle existe (T5), Lili. D'autres personnages sont prévus. Mais bon, vu le nombre de points qui'il faut pour les avoir, ce n'est pas gagné.
Il y aussi des Event. Par exemple en ce moment "Gain de combat supplémentaires" qui nous permet de gagner 1,5 fois le montant habituel des gains de combat.
Voilà, vous pouvez jouer raisonnablement sans vous ruiner et sans débourser d'argent pour vu que votre perso préféré soit dans la liste de départ. Quand on ne tombe pas sur un Kevin, les combats sont palpitants. Par contre y'a pas de local oO
Pour finir, sachez qu'il y a quelques trophées à ramasser sur TR.


NOTE: 13/20



© Ce n'est que mon avis et opinion, ma façon d'interpréter les choses parmi tant d'autres. Libre à chacun d'être d'accord ou pas, 
mais on n'impose pas son point de vue aux autres. Donc modérez vos paroles et respectez ce blog et les gens. Merci.
Mon pourcentage de trophées est celui ramassé majoritairement à la 1ère partie.

lundi 27 octobre 2014

[FIGURINE] STAR WARS - DIVERS PART 3

Hello, piouf, je ne sais plus trop où j'en suis. Sinon, vous verrez qu'il y a du gros mélange et qu'hélas il me manque des pièces du style armes, chapeau etc... parce qu'elles m'ont été offerte et les revendeurs étaient pas honnêtes. Bref:

Je la trouve cool en holo
▲Episode 1, Dark Sidious Hologramme, 1999
▲Episode 1, Rune Haako, 1999
▲Episode 1, C3-PO D3BO, 1999
▲Clone Wars, Anakin, 2012
▲Episode 1, Qui-Gon Jinn (Light Up Lightsaber)
▲Star Wars Legacy, Breha Organa, 2008
▲Mace Windu, je n'arrive pas à savoir de quoi elle vient
▲Le Retour Du Jedi Episode 6, Chef Chirpa, Vintage 1983
▲Le pouvoir de la force, Jabba le Hutt sans Han solo, 1997
▲Le pouvoir de la force, Chewbacca, 1995
▲Snowtrooper? je n'arrive pas à l'identifier
▲Porte clef, Reine Amidala, je ne sais pas la date
▲Shadows of the empire, Luke Skywalker Garde Impérial, 1996

                             

mercredi 1 octobre 2014

[FILM] BREF, J'AI VU RIGOR MORTIS

Ce film a été présenté au Venice Film Festival et au Toronto Festival. Il réuni pour son casting du lourd avec des acteurs du vieux de la vieille: Chin Siu-ho (Fist of Legend, Tai Chi Master, A battle of wits), Nina Paw Hee-ching (Le maitre d'armes, Le règne des assassins), Anthony Chan (Double Dragons), Kara Wai (Infernal Affairs 2, Lady Kung Fu), Richard Ng, Chung Fat (Enter the dragonZu: The Warriors from the Magic Mountain).
Takashi Shimizu qui reste dans le film d'horreur avec les Grudge ou le gros nanar Vampire Vs Frankenstein est aux commandes avec Juno Mak.
Rigor Mortis est un film Hong Kongais de 2013, qui surf sur le thème du jiang shi rendu célèbre par les films Mister Vampire sortis à partir des années 1980. A tel point que c'est carrément devenu une franchise! On peut donc dire que Rigor lui rend hommage. Pour comprendre le film, je vais déjà parler du jiang shi. Dans la tradition chinoise, c'est un cadavre animé qui se déplace en faisant de petits bons. Vous verrais ca dans le film. Et qui cherche à dévorer la force vitale de personnes vivantes. Tout comme moi je l'avoue j'avais fait l'erreur, les occidentaux les appellent des vampires alors qu'en fait ils s'apparente à des zombis avec un peu de vampire.
Pour ce qui est du titre, Rigor Mortis, c'est le terme donné à la rigidité des cadavres qui survient après quelques heures du décès. D'où le fait que le "monstre" garde les pieds joints. Attention: oui on voit le montre se déplacer autrement dans des trailers, mais c'est parce qu'il a subi une métamorphose!

Bref, voici le synopsis: Ancienne vedette de cinéma abonnée aux rôles de chasseurs de vampires, Chin Siu-ho vit désormais une longue traversée du désert. Alors que le destin s’acharne contre lui, il prend une chambre d’hôtel, la 2442, pour mettre fin à ses jours. Son geste est interrompu par d’étranges présences sans parlé des autres résidents.


Je suis partagée sur ce film, car il est à la fois intéressant et en même temps tellement mauvais. Je vais vous expliquer pourquoi.
Il faut bien avouer que d'évoluer parmi des personnes âgées ca change, j'ai bien aimé ce côté. En plus, ces petits vieux sont touchants. Quelque part, je comprend le geste de tante Mui pour son mari même si elle va trop loin.
On évolue dans un immeuble assez lugubre, terne, gris. Je crois que les gens ne le quitte même pas étant donné qu'il y a toutes les commodités nécessaire: magasins, resto... A part, la mère et son fils, il n'y a apparemment pas de jeunes. Il y a plein d'appartements vides et les habitants cachent clairement quelque chose. Petit à petit on nous dévoile des indices, surtout à partir du moment où Chin sui se suicide. Mais surtout on voit les premières entités apparaître.
On est dans un environnement lugubre. Et le bloc cache bien des secrets violents que je vous laisse le soin de découvrir. Moi, la présence d'un moine (Oncle Yau) et d'un espèce de chaman je me dit de suite que ce n'est pas pour rien et ca ne me rassure pas. J'avais bien raison.
De toute façon, dès les premières minutes du film, on vous annonce la couleur: une voix off vous dira "J'ai quitté mon village à 13 ans. Je suis devenu acteur à 16 ans. J'ai eu beaucoup de succès. Tout cela pour en arriver là. Finir dans ce trou à mon âge. On dit que la vie peut se révéler absurde, mais elle peut être encore plus ridicule." Ceci sur une chanson triste avec des voix d'enfants pendant que des cendres virevoltent. Puis la caméra continue de nous montrer un corps carbonisé, un moine à l'agoni, un homme et une femme qui baigne dans leur sang.
C'est en fait notre protagoniste qui nous parle sur la fin tragique d'un événement qui vient de se dérouler. Le film va reprendre du début et nous expliquer comment on en est arrivé là.

Pour le coup, Chin sui voulait la mort, bah il va être servi, mais bizarrement il sera plus vivant que jamais dès lors qu'il se suicidera. Mais je ne vous en dit pas plus.
Les combats sont cools, mais ils auraient pu être 3 fois mieux. Je trouve que les flottements font vraiment faux. Les effets spéciaux, sont vraiment pas beaux. Ca gache vraiment tout car le film est fait pour être super esthétique! Franchement, la dernière scène du combat final aurait pu tout déchirer, y'avait un potentiel de malade.
En plus, c'est tellement chouette de voir réuni tout ce folklore surnaturel. Vraiment si eux ils trouvent ca bien, moi je dis que c'est moche. Par exemple, les jumelles sont classes, les espèces de vagues sanguine qu'elles déploient c'est génial.
Les "choses" qui passent le soir dans les couloirs étaient bien vus aussi. La plaque du moine taoïste, les armes avec filins sont supers. Vraiment y'avait de l'idée dans ce film. Le fait que ce soit le premier de Juno Mak est peut être, hélas, la cause d'un mauvais rendu.

Voilà, j'aime les films qui finissent comme ca. Rigor Mortis me donnait plein d'espoir, mais Juno Mak n'a pas su exploiter toutes les bonnes trouvailles de ce film. A vous de voir.

MA NOTE: 10/20


© Ce n'est que mon avis et opinion, ma façon d'interpréter les choses parmi tant d'autres. Libre à chacun d'être d'accord ou pas, 
mais on n'impose pas son point de vue aux autres. Donc modérez vos paroles et respectez ce blog et les gens. Merci.

mercredi 24 septembre 2014

[FILM] MONSTER

Ce film est sorti en 2014, je l'ai choisi au hasard car rien que l'affiche m’appelait. Pis alors une fois le synopsis lu, fallait absolument que je le vois. On le doit à Hwang In Ho qui n'a pas fait grand chose (The Legend of Seven Cutter, ou Chilling Romance que j'ai vu, je pourrais en parler à l'occaz). C'est un thriller qui se déroule dans le monde de la mafia qui entraînera avec lui de simples lambda pour notre plus grand plaisir mais leur pire cauchemars.

Tae Su est joué par le beau (ca a son importance dans le film) Lee Min Ki qui mesure 1m84! Alors quand Bok Sun dira dans sa description que c'était un monstre de 2m elle n'était pas loin de la vérité lol. Il tient très bien se rôle, les regards et les sourires de psychopathes qu'il fait sont à la hauteur de son personnage. Il a jouait dans Shut Up ! Flower Boy BandChilling RomanceRiverbank Legends. Kim Go Eun qui joue Bok Sun elle à fait qu'un film, A muse tiré du bestseller du même nom. La petite fille Na Ri, jouait par Ahn Seo Hyeon à un rôle assez dur dans toute cette violence, je lui tire mon bonnet (je ne met pas de chapeau xd). Je vais vous mettre un trailer au lieu du synopsis car j'ai encore pas mal de choses à voir avec vous:


On découvre donc Bok-sun une fille connu dans le quartier où elle vend ses légumes mais pas en positif. Elle est gourde, démarre au quart de tour et agresse facilement les gens. En fait, elle est gentille, et à un grand coeur, mais elle est limité intellectuellement. Attention, elle n'est pas une grande attardé mental pour autant. Elle a une jeune sœur Eun-jeong, qu'elle aime énormément, d'ailleurs elles vivent ensemble avec leur grand-mère. Eun-jeong, elle, c'est "la tête", et ses études vont la pousser à partir. Ce que Bok va très mal supporter.

Non loin d'elles, vit Tae-soo. En fait, elles auraient pu continuer à vivre tranquillement si la petite Na-ri n'avait pas croisé leur chemin. Du coup, c'est tout de même assez horrible, et on comprend que Bok l'ai pensé aussi que c'est hélas la faute de Na-ri si leur vie bascule dans le chaos. La petite fille porte un gros fardeau dans ce film.
Mais pourquoi? Tout simplement parce que Tae est tueur à gage. Mais un tueur à gage particulier car cette fonction dissimule sa vraie nature: celle d'un serial killer! Il est complètement taré de chez taré. C'est un vrai psychopathe au sens le plus pur. Il prend plaisir à tuer, les dommages collatéraux il en a rien à foutre. Il fait même parfois exprès de les provoquer étant donné qu'il est imprévisible (on le voit quand il est dans le bar ou en voiture par exemple). Il ne sait jamais fait prendre, en même temps il est tellement habile et méticuleux que ca se comprend. C'est évidemment un personnage très interessant. Sa famille, est pas non plus blanc bleue. Je comprend parfaitement qu'ils aient peur de lui, mais dans ce cas pourquoi se servir de lui? Il aime à sa manière sa mère et son frère, mais je ne sais, ils se doutaient bien que sa partirait en couille un jour! Bref, on apprendra à connaître Tea au fur et à mesure du film.

Tous les personnages vont se croiser et c'est ca que j'aime. Tae a une mission, il l'accompli mais il y avait un témoin. A partir de là tout s'emboite. Ce témoin à la chance de s'enfuir, elle se réfugiera chez les 2 soeurs ce qu'il découvre très vite. Comme toute personne censé elles protègent la gamine et une des 2 sera massacré, ramené chez Tae pour ses deseins monstrueux.
A partir de là, on découvre une autre Bok! Elle est peut être ahuri, elle va mettre en place se vengeance. Son courage, sa détermination et toutes les émotions dont elle doit faire face avec la petite sont très intéressantes. C'est vrai, comment nous on réagirait face à la personne qui a entrainé malgré elle la mort de la personne qu'on est aimé plus que tout?!

Ce qui est interessant aussi dans ce film c'est qu'on pourra avoir un oeil sur les gangsters, la petite mafia lié au frère de Tae. En fait, ils le critiquent, se servent de lui mais le voudraient plutot mort. En fin de compte, leur psychologie et les actes qu'on nous montrera d'eux ne valent pas mieux que ce qu'ils reprochent à Tae.

Enfin, quand on regarde bien, Tae et Bok se ressemblent bien plus qu'on croirait. Ils ont une famille réduite. Ont un comportement excessif. Ils vivent assez loin de tout, bien que Tae lui soit encore plus isolé étant donné son activité. 
Je pense que si sa pseudo famille l'avait vraiment aimé sans avoir des interets derrière, il aurait peut être tourné autrement. Je crois bien, vu son attitude, qu'on ne lui a jamais dit la différence entre le bien et le mal. Du coup, ses actions de son point de vue à lui, je pense qu'elles sont tout à fait normales. Et on voit bien qu'il n'a jamais eu conscience de ce qu'il est car regardez bien la tête qu'il fera à la toute fin! D'ailleurs ce combat est magistrale. N'importe qui pourrait le faire pour sauver sa peau, mais là sous l'emprise de la rage et la vengeance c'est l'éveil d'un monstre. Tae s'est vu en Bok.

Moi, j'ai bien aimé ce film. Il est très violent, certes assez simple dans son scénario, mais les personnages sont tellement interessants et bien joués que je trouve qu'il vaut le coup.



MA NOTE: 13/20


© Ce n'est que mon avis et opinion, ma façon d'interpréter les choses parmi tant d'autres. Libre à chacun d'être d'accord ou pas, 
mais on n'impose pas son point de vue aux autres. Donc modérez vos paroles et respectez ce blog et les gens. Merci.

mardi 23 septembre 2014

[JEUX VIDEO] BEYOND TWO SOULS (PS3)

La première fois que j'avais vu le trailer du jeu sur GK ma curiosité avait explosé. Je me rappelle je jouait encore à SWTOR et Jerôme passait son temps à m'engueuler gentillement parce que je ne l'avais pas encore acheté! Finalement je l'ai eu, tu me diras sinon je n'aurai pas fait cet article lol.
Sorti le 11 octobre 2013 c'est mon premier jeu développé par Quantic Dream (oui oui je n'ai pas fait Heavy Rain, mais il est sur ma liste). Par contre, j'ignorais que c'était eux qui avaient travaillé sur les captures de mouvements du film IMMORTEL (un des films préférés de Merlin).

Le spitch nous présente Jodie, une jeune femme sortie dont on ne sait où, fuyant apparemment les autorités locales et fédérales. Des choses étranges se déroulent en sa présence. Qui est-elle? Pourquoi elle fuit et semble tourmenté?


J'ai bien aimé le fait que Jodie va vivre des vies complètements différentes, passant par agent de la CIA, fugitive, à clocharde. J'ai eu l'impression de faire un épisode de la série ALIAS ou plus récemment COVERT AFFAIRS (2 séries que j'aime bien, hey mon côté girly). Ryan le partenaire idéal, pourrait tout aussi bien être un Oggie ou un Michael.

Bon, évidemment du coup, on ne peut que se dire que c'est quand même abusé tout ca dans la vie d'une seule femme. Pour ma part, non.
Ca ne m'a pas dérangé car dès le début on sait que l'histoire ne prendra pas une direction "normale". Bèh voui, vous en connaissez beaucoup vous des gens qui se baladent avec une entité xd? Et puis les péripéties de Jodie s'étalent sur toute sa vie, donc ca rend la chose plausible.

Niveau casting, Kyle Smigielski qui joue Jay, j'étais persuadé de l'avoir déjà vu, pourtant il n'a pas l'air connu. Je dois le confondre avec un autre canon indien. Dans tous les cas, c'est le mec que j'ai préféré dans ce jeu. Paul moi me fait trop penser à l'acteur Gil Birmingham (LONE RANGER, Twilight et plein de séries). Sinon, rien de spécial que ce soit niveau perso réels ou non. Les Jodie modelés pour son enfance sont vraiment bien faites, elle est très attachante petite. Les personnages que va rencontrer notre héroïne ne sont pas tous dignes d'interet et certain je les ai vite oublié. Par exemple, le Doc Nathan je n'ai pas accroché mais peut être parce que je me doutais de ces futurs intentions. Je lui ai préféré le black Cole, dès le début lui ca se voit qu'il est honnête, il fait son boulot avec coeur. Je n'aime pas trop Ryan (Eric Winter), il fait trop lisse, trop bien, trop de trop lol. Bref, ils n'ont pas prit un casting de merde. Mention spéciale aux voix VF bien choisies ainsi que pour le respect des voix officielles.

Passons à mon ressenti en demi teinte. Le jeu est très beau, très bien fait, franchement ce n'est un secret pour personne, on dirait un film. Le scénario est plutot fournit et interessant, bien que souvent assez attendu (pour ma part du moins). Sauf, pour la fin je dois le reconnaitre je n'aurai jamais pensé à ca pour Aiden, l'entité de Jodie. Du coup, mon plaisir en a été que plus grand.
En fait, moi l'impression qui m'envahit c'est que le jeu en lui même, il est fade. Non? Car oki je le dit volontiers j'ai vécu réellement au travers du personnage de Jodie. J'étais Jodie. Sauf, qu'en fin de compte on fera que du QTE. En plus de cela le jeu n'est vraiment pas difficile. Au final, le seul challenge de l'aventure c'est de réaliser des actions ou QTE sans aucunes fautes pour obtenir la masse de trophées. Du coup, Beyond est vraiment facile, peut être aussi pour récupérer la tonne de pognon qu'ils ont claqué il fallait touché un max de public.
Le petit détail que j'ai apprécié, c'est que les personnages rencontrés au fil de l'histoire, je veux dire ceux avec qui on aura passé du temps, ils ne passeront pas aux oubliettes. On nous montrera ce qu'ils sont devenus. Perso, moi j'apprécie ce genre de détails dans quoi que ce soit.

[SPOIL] J'ai choisi comme fin la vie pour ma 1ère partie car sérieux après tout ce que j'ai fait pour survivre je ne me voyais pas rejoindre L'Inframonde. Enfin, pour ma décision finale j'ai choisi Jay. [FIN SPOIL]

Je n'ai pas très bien compris l'histoire des fins, on les compte comment? Car oui j'en ai bien vu 5 différentes à la toute fin du dernier chapitre, mais les autres elles sont à partir de où? Je ne vois pas comment les comptabiliser. Je pense que c'est une fin différente pour chaque chapitre. J'entame depuis peu ma 2ème partie, me rappelant de mes 1er choix, j'ai en effet vu quelques différences de scénario. Je tricherais sur une soluce quand j'aurai fini ma 2ème partie pour voir un peu ce qui me manque. Sinon, y'a des fins dans certains chapitres où ca ne change pas grand chose, un peu de l'arnaque.

J'ai aimé ce jeu, mais même si il est prenant niveau psychologie des personnages, nous tiens avec son scénario, il reste "mou en action". Puis, là, à la toute fin du jeu, on nous montre une image ou vision de l'avenir. Putain là je me suis dit qu'il me donnait de l'espoir! [SPOIL] On voit Jodie avec un gars, en tenue de combat et armes en main sur une falaise, scrutant une ville plongé dans l’apocalypse des créatures de l'Inframonde. [FIN] Si ca, ca n'est pas l'ouverture d'un 2, je trouverai ca dégueulasse de la part de David Cage de nous faire ca!!! Car, là, vu le contexte de l'image, c'est armes à feu combinés aux pouvoirs surnaturel que l'on connait maintenant, là on pourrait tenir de l'action. Bien sûr tout en gardant la bonne recette de ce Beyond.
Bref, j'y crois, on verra bien. Tchu. PS: ma note ne peut dépasser les 15, car pour moi les graphismes ne font pas tout.


MA NOTE: 15/20

© Ce n'est que mon avis et opinion, ma façon d'interpréter les choses parmi tant d'autres. Libre à chacun d'être d'accord ou pas, 
mais on n'impose pas son point de vue aux autres. Donc modérez vos paroles et respectez ce blog et les gens. Merci.
Mon pourcentage de trophées est celui ramassé majoritairement à la 1ère partie.

vendredi 29 août 2014

[FILM] BREF, J'AI VU GARDIANS OF THE GALAXY

[SANS SPOIL] 2014. Je ne vais pas m'étaler sur Les Gardiens de la Galaxie, car c'est un "Bref", donc je vais être directe: moi j'ai aimé ce nouveau Marvel! C'est franchement autre chose que les deux bouses THOR ou CAPTAIN AMERICA 1, Iron Man 2 et 3... En plus, je commence à saturer des films de supers héros. Alors, cette adaptation m'a plu et a été la bienvenue car elle change un peu. Déjà, parce que Peter alias Star Lord né dans les années 80, nous fera partager sa musique qui pour le coup imprégnera toute la bande son. Et putain ca fait trop style et trop du bien (et je ne dis pas ca parce que je suis née dans les années 80 lol). Mais plus encore, ca fait parti intégrante de Peter et son genre/attitude un peu ringard(e) aux yeux des autres (quand il chante, il danse, se trimbale partout son walkman). Je connaissais vaguement les Gardiens, alors je me suis informée sur le comics pour voir le niveau d'adaptation. Et le film est plutot fidèle. Ce sont vraiment des petites libertés prises, la plus marquante étant au sujet de Yondu.


Ensuite, bien qu'on est déjà vu une équipe mal assortie dans AVENGERS, ici nos bras cassés sont encore plus attachants. J'ai beaucoup entendu "wouais pourquoi prendre Rocket et Groot, c'est nul" et bla bla bla. J'admet volontiers que ce choix de perso est certainement pour attirer plus d'enfants. Mais il ne faut pas oublier qu'ils apparaissent dans les comics à partir de 2008 et sont repris depuis. De plus, je préfère voir un arbre et un raton laveur qu'un énième héros "clone de". Moi je comprend qu'ils aient choisi ces 2 perso, car dans les comics ils déchirent! Pour Rocket c'est flagrant très rapidement dans le rendu du film, et c'est similaire au papier: excellent odorat et une vue perçante. C'est un pilote accompli, et un excellent tireur qui va de pair avec le fait qu'il touche à toute technologie. Il porte toujours sur lui deux pistolets laser (ce point n'apparait pas dans le film), et a un goût prononcé pour toute arme lourde. Arme qu'il construit lui même. Infos: Créé par le scénariste Bill Mantlo et le dessinateur Keith Giffen, il apparaît pour la première fois dans le comic book Marvel Preview #7, en 1976. Merci Google.
Enfin, Groot. Ce personnage est juste excellent. Sérieux, parfois j'avais l'impression qu'il volait la vedette à Star Lord. Grosse précision, j'ai vu ce film en VO, puis en VF. Et le film, ainsi que les perso perdent énormément en VF! Pour Groot, Vin Diesel qui double lui même la version francaise, il articule tellement mal qu'on passe complètement à côté de LA phrase clef de la fin du film. Ma soeur m'a carrément demandé si elle avait bien saisi, et on a bien vue dans la salle que plusieurs personnes n'avaient pas compris. Bref, Groot est très puissant, créé par le scénariste Stan Lee, le dessinateur Jack Kirby et l'encreur Dick Ayers, il apparaît pour la première fois dans le comic book Tales to Astonish vol.1 #13 de novembre 1960 merci Google. Si certains, se demandent pourquoi Rocket comprend ce qu'il dit (car oui il parle extraterrestre) c'est que les oreilles humaines ne peuvent entendre les sons qu'il émet.

Il y a tout un tas de scènes qui m'on fait marrer, même si dans la salle (du moins à St-Q, pas à Paris) ca ne rigolé pas des masses. Pourtant y'a plein de gestes, de répliques, de références géniales (Footloose quoi lol). Je pense notamment à la scène où ils sont assis en cercle - scène qui dans de nombreuses vidéos d'après séances a été critiqué - en train de penser à des trucs débiles puis à avoir un élan d’héroïsme. M'enfin, maintenant on fait place à une génération qui va voir un film pour voir un film...

Pour en revenir à la VF, les blagues, les intonations et les 2 phrases de Groot ont tout perdu! C'est 10 fois mieux en VO, j'ai tellement plus rigolé. Vraiment, ils ont merdé sur le doublage et retiré de la puissance au film.

Les effets spéciaux sont plutot bons, à part quand Peter vole avec ses propulseurs de bottes. Merlin, et moi nous avons eu la même réflexion (que voulez-vous, la culture c'est de famille xd) quand on découvre Ronan nu qui sort de l'espèce d'autel rempli d'eau, ca nous a fait penser aux nécromonger (empire génial absolument pas exploité dans les films Riddick, à part un peu dans le 2).

NOTE: 14/20



© Ce n'est que mon avis et opinion, ma façon d'interpréter les choses parmi tant d'autres. Libre à chacun d'être d'accord ou pas, 
mais on n'impose pas son point de vue aux autres. Donc modérez vos paroles et respectez ce blog et les gens. Merci.

mardi 26 août 2014

[FILM] RUROUNI KENSHIN

[SANS SPOIL] Ah la la, ma jeunesse ce manga. Je me souviens encore du manga papier que me prêté une amie ainsi que des VHS, et surtout de Kenshin : Meiji Kenkaku Romantan 4 OAV (1999), qui m'ont le plus marqué. C'est d'ailleurs toujours mon adaptation préférée. Je pleurais à chaque fois lol. Bref, aujourd'hui je vais vous parler de l'adaptation la plus récente à ce jour, RUROUNI KENSHIN sortie en 2012 (sa suite de 2014, ne va pas tarder à être dispo, je vous en parlerez).

C'est donc un film japonais de Otomo Keishi (HYDEYOSHI, RYOMADEN dramas qui ont fait son succès) et il faut bien le dire, c'est Kenshin qui le propulse vers le haut! Le film a été un franc succès, d'ailleurs ses suites vont arriver et se nomme Rurouni Kenshin: Kyoto Inferno et Rurouni Kenshin: The Legend Ends.
Ce premier film reprend des événements des tomes 1 à 5 du manga papier, ainsi que des éléments qui se déroulent plus tard tel que l'incorporation du Capitaine Hajime Saito (appelait Gojo Fujita une fois dans la Police) et quelques éléments appartenant au passé de Kenshin.
Le film dur 2h14, et je ne l'ai absolument pas trouvé trop long. Le rôle principale est tenu par le chanteur/acteur Sato Takeru (Kenshin Himura) qui vous avez dû voir dans les films Goemon, Beck, ou dans les dramas Princess Princess D, Rookies.
Takei Emi (Kaoru Kamiya) dans le drama Taira no Kiyomori. Aoki Munetaka (Sanosuke Sagara), Kikkawa Koji (Udo Jine). Enfin, Kagawa Teruyuki (Kanryû Takeda) dans le génial Sukiyaki Western Django20th Century Boys, ou dans le drama Miyamoto Musashi que j'ai hate de voir!

Le synopsis donne ca: Nous sommes à la fin de la guerre Boshin qui symbolise l’instauration de l’ère Meiji et l’industrialisation du Japon (wouais, époque caca), le gouvernement décide de se réformer et interdit le port du sabre. L’apparition des armes à feu telles que les canons ou les revolvers signent la fin de l’ère des samouraïs qui perdent toute raison de vivre. Ils n'ont d'autre choix que de se reconvertir ou de devenir mercenaire afin de subvenir à leur besoin.
Dix ans se sont écoulés depuis la fin de la guerre de Boshin. Kenshin a renoncé à son légendaire titre d’Hitoriki Battosai (l’Assassin) et est devenu un vagabond. Son comportement et ses convictions ont radicalement changé : il a abandonné la voie de l’Assassin et refuse désormais de prendre la vie de ses adversaires. Il a également troqué son légendaire katana contre un katana à lame inversé. Ses nombreux voyages l’amènent à rencontrer Kaoru Kamiya qui va lui apporter son lot de péripéties tout en étant rattrapé par son passé.


C'est un assez bon film. Je vous le conseil que vous connaissiez ou non la saga Kenshin. J'ai noté qu'un seul point qui m'a choqué dans la scène où Kenshin et Sanosuke combattent les mercenaires dans le jardin. Les billets qui ont été jeté par le balcon bien avant, continuent de voler et de tomber pendant toute l'action lol.
Les effets spéciaux ne sont pas dégueux. Bon j'avoue que des fois ca peut faire bizarre de voir Kenshin comme glisser sur l'air, ou de pratiquement pas toucher son ennemi, mais faut bien prendre en compte que c'est totalement voulu pour montrer la souplesse du corps de Kenshin, ses mouvements fluides. 

J'ai vraiment de grands espoirs pour la suite, j'espère qu'ils vont corriger un peu la cadence du film et surtout introduire encore plus d'ennemis. J'aimerai aussi voir un peu plus la complicité entre Kenshin et Sanosuke, car là elle est présente puisqu'il n'était pas obligé de l'accompagner, mais un peu plus ca aurait sympa.
Je n'ai pas noté de faux pas dans l’interprétation des acteurs. Peut-être que je ne fais plus la différence si c'est surjoué ou non vu que j'ai l'habitude, mais je crois que là ce n'est pas surjoué. Peut être dans le combat final où Kenshin et Kaoru s'appellent plusieurs fois sans faire de phrases, mais à part ca, ca va.
Bon voilà, je ne vais pas m'éterniser. Bon visionnage.

NOTE: 13/20

© Ce n'est que mon avis et opinion, ma façon d'interpréter les choses parmi tant d'autres. Libre à chacun d'être d'accord ou pas, 
mais on n'impose pas son point de vue aux autres. Donc modérez vos paroles et respectez ce blog et les gens. Merci.

vendredi 22 août 2014

[FILM] HENTAI KAMEN

Réalisé par Yuichi Fukuda (aucun de ses films me parle à part Gyakkyō Nine) en 2013, HK est adapté du manga portant le même nom (Keishu Ando, 1992). Je ne l'ai évidemment jamais lu, mais je suis allée voir sur le net par curiosité le style du manga, les dessins. Ce qui m'a frappé c'est que Hentai Kamen est vraiment ressemblant!

C'est un film japonais, en même temps vous me direz que pour adapter une histoire pareille ca ne pouvait qu'être nos amis jap. Au casting vous aurez Ryuhei Suzuki (Hanazakari no Kimitachi e, Tokyo Dogs) et on comprend dès l'instant où il se retrouve nu pourquoi ils l'ont choisi lol. Fumika Shimizu qui me dit absolument que dal, Ken Yasuda que je dois absolument confondre avec quelqu'un d'autre.

Dès les premières minutes on comprend clairement que le film s'inscrit dans la comédie, ce qui est un bon point vis à vis du respect du manga. Ensuite, vient l'action, béh voui, c'est un film de super héros. D'ailleurs ils ont carrément osé mettre le fameux comic strip à la Marvel avant que le film commence. Sachez que ce film n'est pas pour vous si vous n'aimez pas l'humour au 5ème degrès, la dérision, les bites xd, car c'est méga farfelu. En même temps, l'histoire est fait pour:
Une femme, une dominatrice, à rendez-vous avec un homme qui est recherché par la police. Le chef de police l'ayant pisté, il s'introduit dans le lieu où le terroriste est en train de se faire fouetter. Le chef de police est réputé pour être insensible à toutes formes de tortures. Mais il tombe littéralement sous la domination et les pouvoirs de la femme. C'est ainsi que Kyosuke nait. L'histoire reprend quand Kyosuke est ado. Sa mère n'a absolument pas changé, elle est complètement déjanté! L'actrice, Nana Katase, assure parfaitement le rôle, elle en fait 3 tonnes dans son jeu d'acteur mais c'est complètement justifier par le ton du film et l'atmosphère du mange.

Même si il est totalement à mille lieux des supers héros que l'on a l'habitude de voir de nos confrères américains, Hentai Kamen dit Le justicier pervers, est bien un super héros. Il a THE élément primordial de tout héros: le slip. Ok, il l'a sur la tête, mais c'est parce que lui ses pouvoirs sortent de ses "boules d'or" (si si lol) et de sa "bite de fer". Vous me direz qu'il porte pourtant un cache sexe, qui d'ailleurs est un slip à la base, mais il l'a tiré pour que sa puissance augmente et ne pas être gêné. Ensuite, il ne se contente pas de se battre grâce aux arts martiaux. Il possède des attaques tel un personnage sorti des Chevaliers du Zodiaque, donc vous entendrez souvent "Attaque ultime, attaque secrète". Il dégage des flots de pouvoirs et pousse un cri très aigu à la Super Saiyan
Ses pouvoirs lui viennent de son père, pour tout ce qui est justice, et sa force vient de sa mère. D'ailleurs, ca fait plaisir, car ils nous montrent clairement que c'est grâce à la femme que le potentiel de l'homme se réveille.
Un passage du film copie l'envoler de Spiderman, sauf que Hentai Kamen utilise la corde qui sert de bondage dans toutes les autres scènes xd.

Il y a évidemment, comme dans toutes histoires de super héros, LA fille. Ici c'est Aiko, qu'il aime dès son arrivé à l'école. Il sera envahi d'émotions et le fait qu'elle aime le héros avant tout nous rappelle la frustration des supers héros que l'on connait bien. Même si les perso ont leurs problèmes, et nous font part de leurs réflexions, on reste toujours dans l'absurde.

Venons en aux ennemis. Rah la la, c'est tellement con mdr. Mais d'où on peut sortir des ennemis pareils?! L'homme Prude m'a tué avec sa façon de se déplacer en faisant du bruit avec sa bouche. Le grand méchant qui tire les ficelles est quand à lui vraiment naze, c'est abusé la dégaine qu'il a avec ses cheveux et on dirait qu'il a 40 ans. C'est sa nullité qui fait que plein d'ennemis apparaitront vu que c'est lui qui va les engager pour se débarrasser du Justicier Pervers. La partie où tout un tas de supers vilains vont s'enchainer m'a fait bien marrer tellement leurs pouvoirs sont débiles. Enfin, le personnage vraiment à l'égal de Hentai Kamen, je veux dire tant sur le plan du charisme que sur les pouvoirs, c'est le fake de Hentai Kamen. Ce mec est complètement taré et méga pervers. Pendant ses attaques il se touche les tétons et ca fait un bruit abusé, je ne pouvais pas m'enpécher de l'écouter lol. C'est d'ailleurs ce méchant qui sortira mes répliques préférées "Je suis tourmenté par mes culottes" "Tu ne peux pas nous renifler" (venant de ses culottes qui lui parle).

Je pense que plus de 2h pour se film c'est bien trop, d'autant plus qu'il y a des scènes qui au final ne servent à rien. M'enfin, c'est pretexte à une bonne petite détente sans faire fonctionner ses neurones. NOTE 11/20.
Allez, pour le plaisir, je vous met la pub qu'ils ont utilisé dans les cinémas:



© Ce n'est que mon avis et opinion, ma façon d'interpréter les choses parmi tant d'autres. Libre à chacun d'être d'accord ou pas, 
mais on n'impose pas son point de vue aux autres. Donc modérez vos paroles et respectez ce blog et les gens. Merci.