lundi 6 mai 2013

[SERIE TV] REAL HUMANS (SAISON 1)

Si il y en a pour qui les zombi fascinent (je rappel que je déteste), moi ce sont les robots. Avec la série, REAL HUMANS, ou Äkta Människor de son nom d'origine - qui existe depuis début 2012, mais qui est diffusait seulement depuis avril 2013 chez nous - nous sommes servi et nous aurons de quoi réfléchir sur les relations robot-machine. Une bonne initiative de diffuser cette série atypique de la part de Arte. L'affiche avec Odi me fait flipper! De toute façon Odi me fait flipper xd, et puis je trouve qu'il a des airs de Piwi (Tim Burton). Le fait que la série soit suédoise, et au début un peu déroutante à cause de leur blondeur prédominante, de leur monde tout lisse (vive Ikealand) qui nous donne l'impression d'un monde futur alors qu'il s'agit seulement d'un monde "parallèle", et pour finir des acteurs moches. Non mais c'est vrai, dans les séries c'est toujours 80% des acteurs qui sont beaux, vieux mais jeunes ect...là ce sont des gens comme vous et moi. Les acteurs "beaux" sont les hubots et le personnage principal.

Synopsis: Ce n'est pas nouveau, l'homme est de plus en plus feignant, est toujours préssé, veut que le travail de 5 personnes soit fait par 1, que tout soit toujours mieux pour vu que ca rapporte plus... et bien ils ont trouvé la solution avec les hubots. Ce sont des androides conçue pour satisfaire n'importe quels besoins (tâches ménagères, travail, coach, sexe) à l'apparence humaine pour se confondre le plus possible à votre environnement. Le problème, c'est qu'ils ne sont pas tolérés par tous, étant donné la tournure que prend les liens entre humain et robot ou tout simplement la fait qu'on peut très bien s'en passer. Ces gens forme le mouvement Äkta Människor. A raison ou a tord, en attendant certains Hubots prennent conscience du mot "liberté", de la notion de sentiment, et dans le pire des cas de la violence.

 

[SANS SPOILS] Bon, j'avouerais que ce n'est pas l'épisode 1 qui m'a donné envie de continuer, c'est vraiment à partir du 2ème. On suit donc l'avenir du genre humain et l'intégration en tant que personne et non matériel des hubots via l'histoire de Léo. Léo est apparemment humain, il est accompagné d'un groupe d'hubots habillés différemment des autres. Et celui-ci aime une hubot du nom de Mimi. Le 1er épisode à sucité mon attention à partir du moment où Mimi dira "je t'aime" à Léo. En effet, comme on le sait, les machines n'ont pas d'âme et donc pas de sentiments. Pourquoi? Comment? Bah regardez la série lol, mais plus sérieusement, la question qui se soulève est peuvent-ils aimer? Sinon, le groupe de marginaux qui traine avec Léo sont des hubots "libre". Le problème, c'est qu'un hubot sans propriétaire n'est pas toléré et surtout les hubots font peurs à une minorité de la population. On se demande alors comment ces hubots ont acquis cette notion de liberté et d'existence propre? Bref, rien ne va plus dès les 1ère minutes puisque Mimi est bléssée, puis enlevée. Le groupe de Niska a de plus en plus de mal à se cacher et Niska devient un peu trop entreprenante... Le personnage de Niska nous montre que les robots ont très vite les mêmes instincts que les humains.

Moi je regarde la série pour son ensemble,
Obi lui regarde pour Mimi.
Bref, pour que tout reste concondants, on fera aussi connaissance de la famille Engman dont le grand-père possède le hubot Odi. Une histoire touchante tant la barrière relationnelle a été franchi. Puis, il aura Vera, une hubot qui veut bien faire pour prendre soin du grand-père mais qui en devient inquiétante dans ses actions. On se rend compte avec Vera, que les hubots en voulant bien faire, vont trop loin. On comprend dès lors la peur qu'ils peuvent inspirer et l'existence du groupe Äkta Människor. En fait, chaque humain avec son hubot apparaissant dans la série va nous dévoiler une nouvelle facette, une nouvelle notion sur les relations humaines/machines. C'est pour cela que je ne vais pas tous les citer.

Quand les hubots sont "périmés" ils sont envoyés au recyclage. Façon élégante pour dire "à la casse". Si il nous semble normal que certains humains en ont mal au coeur (ils sont démembrés, écrasés...), nous sommes un peu plus surpris que certains hubots ont conscience qu'ils vont "mourir'. J'ai personnellement eu envie de continuer la série pour comprendre Léo et son passé, jusqu'où les hubtos sont capables d'aller, si le/la traître sera démasquée. En fait, la série nous fait réfléchir et c'est ca que j'aime. Je me demande encore si je pourrais acheter un androide pour faire mes tâches à ma place, devenir entreprenant, voir trop s'immiscer dans ma vie. Pire se cacher parmis nous mouah ah ah.

Bon après c'est sur que la thématique n'est pas nouvelle pour les séries (GHOST IN THE SHELL, TERMINATOR LES CHRONIQUES DE SARAH CONNOR et bien d'autres qui ne me viennent pas là). Mais j'aime bien, de plus la série nous montre que même en voulant faire bien, sa partira en sucette. J'aime être pessimiste xd. Ca nous montre aussi, que l'homme est capable de tout pour le progrès, même du pire, même jouer avec ce qui le dépasse: VIVE LA TECHNOLOGIE! Il y a encore des petits soucis de rythme et de scénario, mais c'est une jeune série, je crois en la suite:



NOTE: 13/20

mercredi 1 mai 2013

[JEUX VIDEO] SW: THE OLD REPUBLIC (PC) - PART 2/2 2013

Equipement: Notre perso connaitra une évolution dans l'équipement qu'il pourra porter. Il aura pour but d'augmenter vos stats et vos index d'armure. Au début il sera basique. Vous pourrez ensuite porter du stuff vert, puis du bleu, puis du orange. A partir du orange ca devient interessant car on peut modifier les éléments qui composent la pièce d'équipement (blindage, module, sophistication ect). On peut le faire à volonté  sur l'élément que l'on veut. On termine avec le stuff violet (modifiable aussi) plus fort, plus cher, plus dur à avoir (si on n'est pas collé sur le jeu 24/24 et si y'a personne pour composer le roster). Car cet équipement se gagne via les Opérations. Non équipable sans le Déverrouillage des Artefact en F2P.
A contrario, on peut démonter tout les équipements qu'on n'a pas envie de garder pour récup les compo et les mettre ailleurs. Dans tous les cas, rien ne se perd, vos partenaires seront contents de récup du stuff.
Hormis l'équipement qu'on loot, on peut en acheter contre des crédits, en ramasser dans des coffres, en  fabriquer soi mêmes, ou le must en obtenir contre des distinctions. Un petit apperçu bien fait pour le jedi:



Compétence d'équipage: comme je viens de le dire, on peut crafter son propre stuff. Il s'agit en quelque sorte d'un métier qui requiert 2 compétences: 1 métier + 1 compétence de récolte + 1 compétence de mission. Par exemple, moi jedi, je veux fabriquer des armes. J'ai donc choisi le métier Création d'armes via Artifice et les compétences logiques associés Archéologie et Chasse au trésors. Mais vous avez toujours le choix entre 3 métiers, c'est selon les désirs (équipements ou médecine). Le mot équipage prend son sens dans le fait que ce sont vos partenaires que vous allez envoyer dans des missions pour récolter des composants (gratuits sur place, avec des crédits via la fenêtre d'équipage), puis vous leur demanderais de les fabriquer ce qui utilise évidemment les composants que vous aurez ramassé. Plus vous fabriquez de meilleurs pièces, plus votre compétences augmente et donc plus l'index d'armure de l'équipement aussi.

Les partenaires: je peux enchainer sur nos compagnons de route. Vous gardez durant tout le jeu chaque partenaire qui rejoint votre cause. Il y en a 5 en tout avec chacun leur personnalité, leur phrases cultes, leur rôle (dps, tank, healer...). On invoque celui qui s’approprie le mieux à la situation et ce à n'importe quel moment (hors combat). Lors des dialogues, si vous allez dans le sens de la moral de votre partenaire, vous gagnerez des points d'affection. Bien sur l'inverse se déclenche aussi ce
qui parfois peut vous perturber un peu dans votre alignement de lumière ou d'obscurité. Vous aurez l'occasion d'offrir des cadeaux à vos partenaires qui leur feront plus ou moins plaisir (il faut cerner leurs intérêts pour ne pas gaspiller vos cadeaux). Ceci dans l'optique de développer l'affection qui'ils vous portent. Plus la barre grimpe, et plus les craft seront de bonnes qualités. Enfin, atteindre le summum vous donnera l'occasion de vous mettre en couple avec le partenaire (ca ne marche pas avec tous, humain avec humanoide par exemple). L'intérêt d'être en couple,  réside dans le fait que les partenaire ne ratent plus les craft. Il vous enverra des cadeaux par courrier, toujours bon à prendre. Bref, être en bon terme avec vos partenaires vous offrira plus d'info sur leur histoire personnelle, vous donnera des petites missions pour gratter des points d'XP en plus. Le partenaire bonus qui vous demandera de votre temps car il faut le "recomposer" c'est le fameux HK-51 qui vaut vraiment le coup (moi je me sers que de lui avec mes perso lvl 55) car il a un tir qui one-shot!

L'Héritage: Voilà la petite nouveauté, une attention de la part des concepteurs: la notion de famille. Très bien vu pour des raisons évidente lié à la thématique de SW, c'est aussi l'occaz de satisfaire les fans. Le menu d'héritage sera disponible une fois que n'importe lequel de vos perso aura atteint le Chapitre 2. A partir de là vous devrez trouver "un nom d'héritage" tout simplement un nom de famille. Par exemple, moi c'est Cen'This, ce qui donne Larianna Cen'This. Tout vos perso du même compte, pourront donc porter le nom de famille choisi. La barre d'héritage qui monte en même temps que vos gains d'XP mais en plus lentement, reste la même pour tout le compte. Donc, un reroll level 10 aura le même niveau d'héritage que votre 1er perso level 50. Ca, c'est chouette, vu le temps qu'il faut pour augmenter cette barre. De plus, même une fois le niveau max actuel atteint, (50 en F2P), la barre d'héritage continuera à augmenter.

 

Une fois des reroll créés, que ce soit du côté de la République ou du côté de l'Empire, vous aurez le plaisir de vous bidouiller un arbre généalogique. Vos perso peuvent être conjoints, frères-soeurs, enfants, enfants adoptés, alliés ou ennemis. Moi par exemple, Larianna a une soeur Twi'lek dans la République, Roden (contrebandière spé franc-tireur). Et elles ont une autre soeur Sith, côté Empire, Mörynth (guerrière spé maraudeur). Du coup, pour le moment mon héritage donne à mon 2ème perso côté République le buff de Larianna à Roden. Donc, plus on a de perso qui atteignent le Chapitre 2 et ce dans des classes différentes, plus ont a de buff éh éh. Bon voilà, pour l'aspect "connection" entre nos personnages. Vous pouvez également voir un aperçue sur le contenu que vous vous êtes débloqués comme de l'XP supplémentaires, des droïdes, des temps de réutilisations de voyage rapide ou de vente d'objets réduit et bien d'autre choses. Les chapitres défilants, d'autres dévérouillages comme "le pouvoir héroique" d'une classe vous donnera la possibilité d'utiliser un pouvoir d'héritage dans une autre classe.
Le truc marrant, mais qui est très long à réaliser (atteindre lvl 50), c'est le déblocage de race. Car une fois une race déverrouillée  le camp n'a plus d'importance. Du coup, on peut avoir un Sith de sang pur dans la République lol. Vous pouvez les acheter, mais faite chauffer les crédit (hallucinant). Voilà, je ne vais pas parler de tout, car vous l'aurez lu y'a de quoi faire.


Bon, mon but ce n'est pas d'écrire une encyclopédie sur le jeu. Alors, je vais conclure en 2 partie pour en finir. Et ce en finissant sur la toute récente extension de SWTOR, RISE OF THE HUTT CARTEL qui est payante évidemment. [JE ME SUIS ABO QUELQUES JOURS AVANT LA SORTIE DE L'EXTENSION du 14 avril 2013]. Donc je l'ai acheté. Cela vous permet de monter vos personnages au niveau 55 et qui par conséquent vous redonne des points de compétences pour l'arbre de compétence, des nouveaux pouvoirs, le droit d'acheter de l'équipement "Ultime" (violet). Prenez note, qu'avec la MAJ qu'il y a eu en même temps, les classes ont été réévalué (et oui, comme je l'avais dit au début, les classes étaient "censé" ne pas en avoir une meilleure qu'une autre). L'histoire est momentanément prolongée puisque désormais vous avez accès au contenu qui se déroule sur Makeb plutôt jolie, verdoyante avec de grosses fleurs colorés. Vous aurez la possibilité de faire les zones litigieuses en "mode difficile", et une nouvelle opération est présente.

A cela s'ajoute de nouvelles quêtes journalières avec 2 appareils spécifiques: le Macroscope et le Droide Chercheur. Une vraie mission de patience pour dénicher des objets planqués pour votre usage personnel et des objets pour remplir vos objectifs.

Enfin, pour les warriors, ils ont mis en place avec la MAJ, un système de succès comme on le connait déjà sur console de salon. Y'en a une quantité impressionnante à réalisé ca va de tuer 300 ennemis spécifiques à avoir parcouru 100% de chaque planètes. Personnellement, j'ai bien aimé le système pour savoir où j'en étais dans mon acquisition de "datacrons" (cube qui insufflent des points de statistiques permanents), où savoir quel élément de l'histoire j'avais raté. Je ne sais pas si j'aurai la patience de tous les faire, d'autant que seuls certains packs de succès apportent 20 pièces du Cartel et le reste uniquement pour faire bonnes impressions auprès des autres joueurs qui consultent vos exploits. Maintenant, il y a 5% d'XP en plus pour chaque membre dans une guilde.

Voilà, je vais m'arrêter là, car je n'ai pas envie d'en parler 50.000 milles ans et que franchement là, vous en avez l'essentiel. J'aime vraiment le jeu, tout y est : musique, séquences animés, défis, choix de jeu et de style, doublage intégral... Le jeu est gourmand, mais même en basse qualité pour tourner sur votre machine, il reste correct à l’œil. Certes, les restrictions sont abusives et pas compréhensibles pour certaines (genre payer pour ne pas afficher l'équipement de tête, souvent horrible sur son perso). Croyez-moi que sans débourser un peu d'argent pour obtenir le déverrouillage de "l'autorisation d'équipement d'artefact" pour porter du stuff violet, vous serez en mousse. Sans quoi, Star Wars : The Old Republic est un excellent jeu, un bon MMO sur ce qui se trouve actuellement. D’ailleurs, j’ai rencontré une grosse majorité de joueurs qui ont abandonné WOW dans ce jeu. En fait c’est simple, les principaux détracteurs de SWTOR le matraquent à cause de la nouvelle pratique « du faux F2P ». Allez, si ca vous dit de jouer, n'hésitez pas à venir me parler (Larianna) et de rejoindre notre petite guilde: FORGOTTEN SOULS WANT (Répu) et FORSAKEN SOULS (Empire) vous attendent.


NOTE F2P: 14/20
NOTE ABO: 16/20

Ce bug formidable aux niveau des mains de Yortek nous aura bien fait rire !!!


© Ce n'est que mon avis et opinion, ma façon d'interpréter les choses parmi tant d'autres. Libre à chacun d'être d'accord ou pas, mais on n'impose pas son point de vue aux autres. Donc modérez vos paroles et respectez ce blog et les gens. Merci.