mercredi 27 février 2013

[JEUX VIDEO] ENSLAVED: OTTW (PS3)

J'avais joué à HEAVENLY SWORD que j'avais trouvé plutot sympa dans l'histoire, joli dans les graphismes, peu innovent et que j'avais fini en une journée. Alors j'ai continué avec ce studio pour voir ce que ca pouvait donner. Pis bon, vous l'aurez compris maintenant, autant j'aime beaucoup jouer à des triples A, autant j'aime les petits jeux à coté pour faire des pauses. Surtout quand tu les trouves à 7 euros et que ca te fais du bien au porte monnaie lol.

Le jeu ENSLAVED: ODYSSEY TO THE WEST est le fruit du studio Ninja Theory et de l'éditeur japonais Namco. Il est sorti en 2010, donc 3 ans après Heavenly. L'influence nippone se sent au travers du personnage principale et de la référence choisi, le roman LE VOYAGE EN OCCIDENT. En fait, après quelques heures de jeu je m'étais dis "attends, c'est un peu gros, y'a du Voyage en occident là dedans bordel" (oui, je parle tjs seule quand je joue). Donc je suis allée vérifier sur internet qui me l'a confirmé. Des fois, je me dis "arrêtes de trop penser" lol, non allez j'arrête de déconner.

Une jolie série, bien dessinée et commentée

UN FOND ORIGINAL
Donc, je vous l'ai dis, le jeu offre une interprétation du roman Le voyage en occident attribué à Wu Cheng'en. Moi j'ai connu le gros de l'histoire grace (je pense comme tout le monde) à la série DRAGON BALL. Mais après j'ai eu les manhua écris par Chen Weidong et dessiner par Peng Chao des éditions Xiao Pan qui m'ont mieux renseigné sur la chose.

Les similitudes pour moi
Les personnages: Bah déjà on ne peut pas passer à coté du titre europpéen du roman Journey to the west et le titre choisi pour le jeu Odyssey to the west. Le héros du jeu est humain, il s'appel Monkey et dans les livres c'est un singe appelait non chalament au début du périple "singe/le singe". Bien qu'il soit humain, Monkey se déplace et à l'agilité d'un primate. Ensuite sa coupe de cheveux est très similaire, même avec la couronne d'asservissement. Ils ont une force incroyable tous les 2. Monkey à une étoffe rouge/orangé qui pendouille derrière lui qui évoque la queue du singe. Le roi singe ou Sun Wukong possède un baton magique, Monkey également bien qu'il est en plus une puissance de feu. Sun Wukong a un nuage utra rapide et Monkey a ce qu'il appel "un nuage" qui est une sorte de plaque high tech de faisceaux lumineux bleus à vitesse hypersonique.

Ce n'est pas le seul personnage similaire. On aura aussi Pigsy l'ancienne connaissance de Trip qui a tout de Petit Cochon/Zhu Bajie l'un des disciples qui accompagne Le roi singe dans son voyage. Et moi je serais tenté de dire que Trip pourrait être la voix de la sagesse pour Monkey donc assimilable au moine Tripitaka qui de plus peut être le diminutif de Trip. Ou alors Sableux (qui ressemble à un renard avec ses cheveux hirsutes et sa barbe) 2ème disciple du roi singe à cause de sa chevelure rousse (pas visible dans mon manhua noir et blanc. Mais bon, il a quand même une chevelure animal ici.


L'histoire dans Enslaved: Environ 150 ans dans le futur, le monde a été ravagé par une guerre causé par les hommes qui avaient construit des machines pour s'entretuer. Il ne reste plus de notre civilisation que des ruines mangées par la végétation. Les rares humains survivants subsistent tant bien que mal en se cachant des robots qui les traquent pour les tuer ou les réduire en esclavage. Les machines obéissent à quelque chose nommé Pyramid. Après une rafle, Trip sabote le vaisseau d'esclaves et Monkey va en profiter pour s'échapper aussi. Ils se retrouveront malgré eux dans et sur la même capsule de sauvetage et s'écraseront à New York. Trip désireuse de rentrer chez elle en un seul morceaux, va poser et modifier grace à ses talent avec la technologie une couronne d'asservissement sur Monkey. Il va donc être forcé de faire le voyage avec elle.

L'histoire dans Voyage en occident: 500 ans après l'enfermement Sun Wukong, la déesse de la miséricorde vient lui rendre visite. Elle lui demande en échange de sa liberté d'être le protecteur du moine Tripitaka qui doit entreprendre un voyage vers l'ouest. Pour cette mission il sera accompagné de 2 disciples, Shazeng le Bonze des sables (ou Sableux, ou bien d'autre noms) et Zhu Bajie (Petit Cochon ou Porcet Huits Défenses...). Un périples plein d'aventures burlesques et de batailles dans le but de rapporter les écritures originelles du bouddhisme se trouvant en Inde.

Conclusion: Si les personnages sont largement inspirés, et le pretexte d'une quête/aventure similaire, le reste et bien propre à chacun des supports.


LE JEU
Un duo indissociable
Si dans la vie Monkey et Trip s'en sortaient très bien seul, à partir du moment où il va l'appercevoir sur le vaisseau d'esclaves c'est foutu. L'un n'ira plus s'en l'autre. Oui car le jeu se fait en une sorte de coopération forcé par le fait que si Monkey s'éloigne trop de Trip il meurt. Bon elle a quand même une utilité.

Trip: en étant aidé par Monkey elle pourra sauter ou grimper sur des zones inaccessibles pour Monkey seul, (descendre une échelle par exemple). En arrivant dans un nouvel endroit, elle peut scanner grace à une libellule mécanique la zone, les mines et les robots. Le truc innovant sera que Trip tout en restant à couvert pourra faire apparaitre un hologramme qui fera diversion le temps que Monkey atteigne un endroit. C'est grace à sa technologie qu'elle peut soigner Monkey via des ampoules ou bien que l'on peut augmenter nos capacités. Si on se retrouve en difficulté ou qu'on ne va pas assez vite pour aider Trip, elle utilisera comme une grande, son émetteur IEM pour étourdir les ennemis. Ce qui nous donne le temps d'arriver à la rescousse.

Monkey: Même si c'est elle qui nous manipule grace à la couronne bah c'est nous qui donnons les ordres quand même, na! On lui ordonnera de courrir, rester où elle est, actionner un mécanisme ou faire apparaitre l'hologramme de diversion. Il devra la porter sur son dos pour éviter les mines, ce qui est plus pratique que de la faire suivre au pas.

  

Armes/défense
Monkey grace à son baton magique peut viser à distance (la visé est raisonnable). Il a une attaque normale rapide et une attaque puissante un peu plus lente. On peut changer de cible à tout moment. Les munitions (2 sortes) se récoltent le long du niveau.
Comme dans MASS EFFECT, un bouclier se déploie automatiquement pour arrêter les balles, mais il disparaitra au fur et à mesure de sa sollicitation. Le fait que Monkey bloque des attaque au corps à corps grignote aussi la jauge. La 1ère jauge en haut à gauche vous indique son état. Restez à l'abri pour que la jauge se régénère. Le petit truc en plus c'est qu'on peut prendre certain robots ennemis pour les jeter en tant que bombe, ou en prendre pour s'en servir de bouclier, et arracher un bras pour avoir une mitrallette

Evolution
L'atelier de Trip nous propose d'améliorer le bouclier (force, temps de recharge), le combat (améliorer les attaques et défenses), la santé, le baton (augmenter la force, la vitesse, la quantité de munitions) le tout demandant des tech-orbes (orange/rouge) qu'on aura récupéré le long du jeu. Evidemment pas toutes cachés à porté de vue.

  

Difficulté/Durée de vie
Le jeu en lui même n'est pas difficile. Vous pourrez augmentez la difficulté après l'avoir fini une 1ère fois car les trophées eux sont casse ovaires. Même si je l'ai fini moins vite qu'Heavenly Sword, le jeu ne dure pas très longtemps. Et surtout, la fin du jeu est quelque peu décevante...on fait tout ce voyage pour une bride de réponse, ca aurait eu le mérite d'être creusé.

Son/Image: Si la bande son m'a laissé de glace, les bruitages et effets sonores étaient bons. Les paysages et environnements sont vraiment beaux, par contre des fois les couleurs étaient abusés voir bizarres!


Conclusion: Heureusement qu'il y a des phases de plateformes et des phases dans les airs comme dans un POP car sinon il serait devenu vite chiant. Comme son prédécesseur le jeu ce termine vite et aurait eu le mérite d'être un peu plus enrichi. Pour 7 euros je passe sur ca, mais au prix fort j'aurai rageait!




NOTE: 13/20

© Ce n'est que mon avis et opinion, ma façon d'interpréter les choses parmi tant d'autres. Libre à chacun d'être d'accord ou pas, mais on n'impose pas son point de vue aux autres. Donc modérez vos paroles et respectez ce blog et les gens. Merci.

dimanche 10 février 2013

[JEUX VIDEO] RETRO SUR LES TEKKEN


A défaut d'en décevoir beaucoup, je n'ai jamais accroché aux STREET FIGHTER... mais alors au point où ca en devient répulsif. J'aime pas le character design, je trouve les perso des TEKKEN bien plus classes et charismatiques. Pourtant j'en possédais un sur SNES (STREET FIGHTER II) donc ce n'est pas faute d'avoir essayé. Bon, c'est tout hein, je ne vais pas en mourir et vous non plus. Chacun ses gouts.

Bref, vous l'aurez compris, moi mon truc ce sont les TEKKEN (et bien plus tard les SOUL CALIBUR sur PS2). Tekken était sorti en 1995. J'ai joué à ce titre pour la 1ère fois chez un ex. J'étais à fond dedans car du temps de la PS1 mon style de jeu était plutot jeux d'aventure. Ce n'est pas pour autant que je me l'était acheté, mais je me rappel que ca m'avait marqué. Les perso sur lesquels je restais: AnnaYoshimitsu et Devil Kazuya. L'engouemant pour ce Tekken viendra peut être du fait que c'était le 1er. Mais aussi parce que lorsque tu finissais les combats avec un personnages tu gagnais une cinématique de fin, lié à son histoire. Et qu'en plus tu débloquais un autre perso.

TEKKEN 2 était sorti en 1996. Je me souviens parfaitement que j'étais chez une cousine. Son copain était là, et il venait toujours avec sa console chez elle. Il m'avait un jour proposé de jouer avec lui (comme si j'allais me faire prier lol). Avant de se roxer la tronche, il m'avait laissé essayer les personnages. Hormis les 2 que j'ai déjà cité ci-dessus, j'avais bien accroché avec Jun, Kunimitsu et Angel. Cette suite je l'avais trouvé meilleure que le 1er. Je ne me rappel pas trop des graphismes donc je ne m'y aventurerais pas. Par contre je me rappel de la super fin pour Kazuya! Avec Jin qui faisait genre d'être choqué par la mort de son grand père mais en fait nous fait un magnifique sourire sournois. Mise à part ca on aura le plaisir de découvrir des "mode".

TEKKEN 3 sorti en 1998 et que j'avais acheté direct sans même l'avoir essayé chez quelqu'un. Jeu que heureusement je n'ai jamais revendu et qui est en parfait état car ca a été pour moi la consécration des Tekken. A partir de celui là, j'ai suivi le titre avec attention. 
Dans cet opus les combats été de meilleurs qualité et plus dynamiques. Les graphismes déchiraient! Je me sentais mieux dans les "arènes" de combat qui en plus étaient plus jolies. Maintenant on pouvait esquiver en faisant des pas de coté et attraper l'adversaire sur les cotés aussi. Pas grand chose mais qui donnait une sensation de diversité. Je crois que c'est à partir de là qu'on avait pour des personnages des attaques spéciales pas facile à réaliser vu qu'on devenait vulnérable. Je crois que c'est dans celui la vu que je jouais tout le temps avec Xiaoyu. Ah et le fameux mode bonus "Tekken Ball" qui servait tellement à rien mais qui nous faisait hurler de rire avec Merlin. Même la bande son était chouette dans celui la. Mes perso restent les même que dit précédemment avec en plus Xiaoyu. Je me rappel que je séchais les heures de perm au collège pour aller jouer chez un copain xd. Et quand je jouais avec Merlin ou mon père ils faisaient exprès de prendre Eddy pour me battre.

Hélas, il ne me reste qu'un jeu ps1 et un jeu ps2 car à l'époque je revendais...la conne
TEKKEN TAG est sorti en 2000. J'étais chez une cousine. Je dormais là bas et son frère était en train d'y jouer. J'ai regardé un peu de quoi ca avait l'air du coin de la porte sans pouvoir y jouer vu que ma cousine m'appelait. Du coup je me l'étais pris car j'étais méga curieuse de tester cette condition de jouer à 2 personnages en les switchant à volonté, appelé tag. De toute façon, je voulais ce 1er Tekken sur PS2. Alors, je sais que ce jeu à laissé perplexe des fans, mais moi je l'ai apprécié. Déjà on a un total de 32 personnages. C'est sur que c'est plus beau graphiquement que le 3 étant donné le support machine, mais sinon j'avoue volontiers qu'il n'y a pas vraiment de changement dans le jeu. J'avais beaucoup aimé le nouveau personnage Unknown avec l'esprit de loup derrière elle et ses yeux jaunes.

TEKKEN 4 (2002) et TEKKEN 5 (2005) je les avais revendu direct après les avoir fini... Je ne pourrai plus dire si c'était à cause des jeux ou si j'avais besoin d'argent pour de nouveaux jeux... Tekken 4 je me rappel de Christie, horreur, déjà que je ne piffrais pas Eddy le vlà au féminin! Deux ans de passés depuis Tag, donc heureusement que le jeu est un peu plus beau graphiquement. Dans Tekken 5, j'avais bien aimé Raven. Sinon, je n'avais pas vraiment accroché à celui la. La preuve, j'ai rien à en dire si ce n'est que j'aime customiser mes perso!

Toujours en 2005, sort DEATH BY DEGREES un jeu d'action centré sur mon personnage préféré Nina. Non il ne s'agit pas de faire des emplettes et de la rhabiller mais plutot de taper tout ceux qui bougent. En ramassant des items (d'ailleurs ca m'avait fait direct penser au mini jeu dans Tekken Dark Resurrection), de s'infiltrer et faire des coups par derrière tel Ayama ou même encore de sniper tel Snake.

Le jeu porte d'ailleurs ce tire Death by Degrees car il propose au joueur plusieurs formes qui je pense sont celles que je viens de citer.
En fait, le jeu nous fait vivre l'une des nombreuses missions de Nina, donc avant son 1er King Of Iron Fist Tournament et donc avant qu'elle soit congelée comme on le sait dans les autres opus. Elle a alors 20 ans ici (25 dans les autres opus).

Moins beau qu'un Tekken 5, le jeu reste raisonnable si on ferme les yeux sur les jeux sortis la même année. Ce que j'ai aimé en fait, outre de jouer qu'avec Nina, c'est d'en apprendre sur son histoire personnelle! La caméra fait un peu chier, mais la maniabilité est bonne. Je regrette qu'eux est trouvés ca super génial de remplacer les boutons pour les coups par le joystick, car ca n'a pas du tout d'interet et mon automatisme a fait que je me trompais.

Le truc bien cool, est qu'on exploite vraiment les capacités de combattante - assassin de Nina en ayant la possibilité:
- De choisir un point clé sur le corps d'un ennemi pour lui briser les os,
- Elle peut utiliser toutes les armes présentent dans le jeu (katana, grenade, bazuka, mitraillette, baton ect),
- Elle nage, conduit des drones, résous des puzzles, relève des empreintes, ect.


Vous pourrez y voir Anna avec un visage, selon moi, à la Tekken 3. Bref, ce n'est donc pas un jeu révolutionnaire, je le dit bien volontiers, mais ce fut tout de même divertissant. Il doit y avoir une Nina de cacher en moi (sans la blondeur, sans la poitrine, sans la force...bah sans rien en fait xd).

Viens ensuite TEKKEN DARK RESURRECTION en 2006. Ayant délaissé ma PS2 car les jeux ne m'attiraient plus et surtout parce que je passais mon temps dans le train et que chez ma grand mère c'était relou car les TV étaient en hauteur, ce Tekken tombait à point nommé sur console portable. Je ne vais pas y aller par quatre chemins, j'ai beaucoup aimé ce titre. J'avais trouvé les combats fluides et dynamiques. Les perso très beaux, surtout les petits nouveaux: Sergei qui nous avait fait marrer avec Merlin car il ressemble à Marylin Manson. Lili que j'ai adoré customiser et jouer. D'ailleurs, gagner de l'argent pour obtenir de nouveaux accessoires moi j'aime ca. Les cinématiques sont toujours aussi chouettes à voir et gagner. Ahhhh et "le mode bowling" qui nous a amusé lors de soirées chiantissimes. Et le temps que j'ai passé dans "le mode dojo"! Un jeu vraiment complet.

Enfin, TEKKEN 6 sorti en 2009. J'ai fortement regretté les changements apportés dans le mode dojo: désormais, les perso gagnent leur grade (kyu, dan et plus) directement dans le menu Fantôme...y'a moins de challenge.
Pareil que pour l'autre, toujours aussi plaisant et les nouveaux personnages sont interessants pour Zafina, ou Alysa qui fait parti désormais de mes perso préférés, et d'autres qui n'ont pas su me convaincre comme Bob, Leo et Miguel. Alysa est à la fois hyper touchante et redoutable avec sa tronçonneuse et sa tête qui fait office de bombe. En plus, elle a des propulseurs comme Astro Boy *pardon je m'égare*.
Il y a un total de 40 personnages, et j'avais été vraiment contente de retrouver Xiaoyu et Nina plus belle que jamais. On peut toujours customiser ses perso. Par contre les nouveaux menus sont merdiques à souhaits.

Je n'ai pas passé le cap des Tekken sur PS3 étant donné que TEKKEN HYBRID ne m'interesse pas. Cependant le film TEKKEN BLOOD VENGEANCE (2011) avait retenu mon attention pour les raisons qui vont suivre.
Vendu dans Tekken Hybrid
ou en DVD seul
L'histoire se situe entre Tekken 5 et 6. J'ai lu sur plusieurs articles que les gens étaient déçus du film car il n'y avait pas beaucoup de personnages... c'est débile de juger sur ca!
L'héroine est Xiaoyu, attachante, joviale, drôle, et effronté. Ainsi que Alysa, touchante comme déjà dit plus haut. C'est quand même elle qui se bouge à la fin! Panda est là, en même temps c'est normal puisqu'elle va de paire avec Xiaoyu, elle apporte du mignon et de la complicité. Pour la grosse fight et le coté plus mature, on aura Nina et Anna pour ces monsieurs. Et Jin et Kazuya pour ces dames. Enfin, pour le coté déjanté on aura Lee et Ganryu.

Le scénario ne casse pas des briques. Pas dans le sens où c'est nul, mais plutot dans le sens que c'est super simple et qu'on n'a pas vraiment d'éléments nouveaux à se mettre sous la dent. J'ai espoir que d'autre films suivent pour notamment voir Jin "le héros/anti héros" frustré enfin déclarer sa flamme à l'incrédule Xiaoyu. (Mais je pense qu'ils vont d'abord développer ca dans un jeu vu que ca donnerait l'opportunité d'un enfant et donc d'un nouveau maudit né de cet union *je me fais des films*). La VF est déguelasse, je ne vous la conseil pas.

Voilà, moi j'avais aimé car c'est bien fait et c'est sympa comme film. On oubli vite les 2 daubes précédentes (films live). Et j'espère que vous aussi vous trouvez que Nina ressemble à Uma Thurman?! J'espère avoir bientot TEKKEN TAG TOURNAMENT 2 (2012) qui lui me fait très envie.


NOTESTekken 1: 14
Tekken 2: 15
Tekken 3: 16
Tekken Tag: 14
Tekken 4: 12
Tekken 5: 11
DBD: 12
Tekken DR: 16
Tekken 6: 13
Film d'animation: 14

© Ce n'est que mon avis et opinion, ma façon d'interpréter les choses parmi tant d'autres. Libre à chacun d'être d'accord ou pas, mais on n'impose pas son point de vue aux autres. Donc modérez vos paroles et respectez ce blog et les gens. Merci.

dimanche 3 février 2013

[FIGURINE] STAR WARS - DIVERS - PART 2

        
    
   

Star Wars Expanded Universe: Grand Amiral Thrawn
Star Wars Episode 1: Rune Haako
Star Wars The Power of the Jedi 2: Han Solo / Bespin (en pilote)
Star Wars Episode 1: Nute Gunray


Star Wars The Clone Wars: Super Battle Droïd
Star Wars Power Of The Jedi: Jek Porkins
►?
Star Wars The Power Of The Force: Darth Vader - with Freeze Frame action slide

Star Wars: The 30th Anniversary Range - Obi-Wan Kenobi
Star Wars The Power Of The Force: Princess Leia as Jabba's Prisoner
Star Wars Episode 1: Jar Jar Binks - with Commtech Chip
Star Wars The Clone Wars: Kit Fisto - Jet Pack

Star Wars Episode Power Of The Jedi: Queen Amidala
Star Wars Episode Power Of The Force: Empereur Palpatine
►Garde Royal Elite
Star Wars Power Of The Jedi: Obi-Wan Kenobi - Mega Action

Star Wars The Clone Wars 2 Pack: Jawa - Action Figure 2
Star Wars Revenge of the Sith: Shaak Ti


© Ce sont mes propres photos, merci de respecter mon travail

  


Star Wars The Saga Collection: Sun Fac
Star Wars The Power Of The Jedi: Darth Maul
Star Wars The Clone Wars: Savage Opress

Star Wars The Clone Wars: Cad Bane



La suite pour une prochaine fois, dans un prochain article. A bientot!