vendredi 31 août 2012

[JEUX VIDEO] GUITAR HERO: WORLD TOUR (PS3)

MON AVIS ET CONSEQUENCES: J'ai envie de dire GUITAR HERO ou comment devenir vite tarée lol. Je m'explique bien sûr: nous sommes tellement concentrés dans le jeu qu'on se surprend très vite à être en train de remuer la tête pour la batterie et à se dandiner pour la guitare. Je dirais que c'est la 1ère phase. Puis on retient certains morceaux plus que d'autres. On ne sait pas pourquoi, mais dès qu'on l'entend ailleurs...bah on converti ces morceaux en rond de couleur xd (oui oui, moi je me soigne pour Beat It), ca c'est la 2ème phase. Et enfin, vient le drame: on se prend pour un groupe! Comme je suis généreuse et bonne (mdr hum hum) je partagerais quelques photos des Ba Nana Girls. Je ne parlerais pas du micro, car pour le bien être de tous et même des murs, il ne vaut mieux pas chanter (surtout moi je crois lol).

GRAPHIQUE/DESIGN: Le jeu est sorti en 2008 ce qui n'est pas si vieux. J'ai quand même trouvé le jeu pas très très beau. En fait, les graphismes m'ont fait pensé aux SIMS URBZ sur PS2 dans le sens où c'est super simpliste.

CONTENU PACK/JEU: Je m'y suis mise totalement par hasard...euh non en fait, je m'y suis mise à cause de Max chez qui j'y avais joué sur xbox. J'avais eu une révélation pour la batterie. Puis j'arrêté pas de penser à ce jeu, en fait ca me manquait car ca m'avais bien défoulé mine de rien. Donc j'en voulais une! Maiiiiiiis Guitar Hero ne vend pas la batterie seule. Donc je devais me procurer un pack. Une nouvelle difficulté, car en 2012, avoir un pack PS3 avec batterie n'est pas une chose aisée. Je n'ai pas baissé les bras pour autant, pis j'avais déjà commencé à bassiner Merlin et Max avec le fait que j'aurai ce jeu lol. Donc j'ai cherché sur des sites de reventes ou en brocantes. Ca ne me rassurais pas, car je n'ai jamais acheté une console ou du matos d'occaz. Puis vint ce jour, sur une brocante, un gars qui revendait le pack World Tour dans son carton. Tout les éléments étaient emballés (guitare, jeu, micro, capteurs, bas de la batterie, pédale) sauf le haut de la batterie. Du coup c'était tentant. Alors je lui demande "c'est quoi l'arnaque?" en rigolant, mais moi je ne rigolais pas. Il me répondit qu'il n'y en avait pas et qu'il ne bougeait pas donc je pourrai la tester et la ramener si ca n'allait pas. Je repars donc avec le tout (merci à mon père qui a dû tout porter) et retourne avec mon père à l'appart pour tout tester vite fait. En fait, il l'a revendé pour une seule raison qu'il connaissait forcément: les fils de la pédale et des cymbales avaient l'enrobage qui avaient dû prendre un coup de chaleur car ils s'effritaient dans nos mains. Les fils étaient donc nus, alors forcement tout fonctionnaient. Tant mieux pour moi, tant pis pour eux s'ils ne savent pas réfléchir.

  
Non, non, croyez moi, mon capital de ridiculisation n'a pas encore explosé

Batterie: Je vais commencer par la batterie vu que c'est mon instrument préféré dans le jeu. Elle est réglable en hauteur ce qui est plutot pratique. Elle allie plastique et fer ce qui lui donne de la stabilité. Les pad sont résistants, la casse qui surviendra au bout d'un moment vient surtout du fait que les fils connectiques sont soudés à la va vite. Les boutons sont similaires à une manette. Connection sans fil, biens pensées quand les piles sont déchargés une LED clignote. Si on tape fort, le bruit devient vite gênant (bah comme ca, ca vous rappel que c'est un jeu et non un vrai instrument, donc il faut éviter d'être gros bourrin). On frappe sur les cymbales en même temps pour déclencher le multiplicateur de points. Perso j'ai du mal à jouer et déclancher le starpower en si peu de temps. Je ne sais pas trop quoi dire sur les baguettes vu que je n'ai jamais touché de vraies.
J'ai remarqué que les personnes plutôt grande ont tendance à taper sur le plastique autour du pad. Sinon, les pad sont assez réactifs car bien souples.

Notre préférée avec Merlin. La plus addictive pour nous en tout cas.

Ca c'est moi dans le jeu
Guitare: Elle a de bonnes dimensions. Le vibrato est peut être un peu trop grand non? Je la trouve résistante et assez jolie. Le multiplicateur de points se déclenche en levant le manche. Vendu avec la sangle. Elle aussi est connecté sans fil. Les touches sont sensibles donc réactives. Je trouve qu'ils auraient pu faire l'effort de mettre une housse!

Micro: Il fait super réel! Le fil est super grand, on peut vraiment se balader dans toute la pièce. Sinon on suit les paroles qui défilent à l'écran.

Chansons: Niveaux titres, nous avons quand même une playlist de 85 chansons. Bien sûr, vu que tout est une histoire de pognon, il y a aussi du contenu téléchargeable. Y'a vraiment de tout, du must, de l'incontournable et du ridicule. Ce qui a pour conséquence l'air de rien d'avoir une grande variété et je trouve que ca retire la monotonie.
Nous, nous faisions des parties rapides pour tester les morceaux. Puis, nous passions en carrière pour tout déchirer.

CONCLUSION: Je n'ai pas trop le sens du rythme et apparemment une mauvaise coordination, c'est donc pour ca que je reste sur la batterie car je m'y sens mieux. Je ne progresse pas vite car je ne joue pas souvent. En effet, seule je kiffe pas super, mais je le fait pour débloquer des trucs. Mon délire reste vraiment avec les amies. 
Dans tous les cas le jeu est défoulant, marrant, varié, hyper convivial. Je m'en fous que tel ou tel opus était mieux ect, moi j'ai celui la, donc je ne compare pas. J'en reprendrai un quand je l'aurai fini.

Et sinon, vous c'est quoi votre instrument et votre chanson préférée à jouer?


Cette chanson, où Max et moi nous ne pouvons pas ne pas chanter comme des canards

NOTE: 15/20

mercredi 15 août 2012

[JEUX VIDEO] TRINITY: SOULS OF ZILL O'LL (PS3)

Le jeu se passe 5 ans avant la saga Zill O'll. Il est donc considéré comme une préquelle.

L'HISTOIRE DU ZEUUUUU:
L'empereur Balor à reçu la prédiction qu'il perdrait son précieux royaume en mourant de la main de son petit fils. Avide de pouvoir et prêt à tout il prend les devant en demandant que sa famille soit assassiné. Sa propre fille enceinte, est tuée. Mais il doit se débarrasser aussi de son fils, le respecté Prince Lugh qui a une femme et 2 enfants. Ce qui tombe bien vu que Lugh s'opposait à la tyrannie de son père.
Lors de la poursuite pour massacrer sa famille, Lugh protège sa femme (elfe) et ses enfants. Ils parviendront à s'échapper en bateau mais seront spectateurs de la mort du Prince.

Le jeu commence alors 20 ans plus tard. Evidemment et parce que sinon il n'y aurait pas de jeu, le plus jeune des fils du Prince, Areus, voit sa destiné dans la vengeance et donc se consacre à cette perspective. C'est un guerrier qui s'entraîne corps et âme en tant que gladiateur en arène. Il est mi homme, mi elfe.

C'est un RPG oriental qui n'a pas était traduit en FR. Le jeu ne casse pas des briques car il a beaucoup de défauts. Et c'est bien dommage car il aurait pu être sympa. En plus que j'ai du me taper UNE TONNE de texte (normal, c'est un RPG) en anglais, ca m'a encore plus démotivée. En fait je lisais que les dialogues des cinématiques et rien d'autre vu que je passais tout.

EXPLICATIONS EXPLICANTES:
GAMEPLAY/JOUABILITE: On démarre le jeu seul. Les 2 autres perso seront recrutés peu de temps après. Les concepteurs avaient misé sur le fait que l'on est la possibilité de jouer avec les 3 personnages. Pas en même temps, mais en switchant de l'un à l'autre avec L2 (comme dans Demon Stone: Forgotten Realms que j'avais vraiment bien aimé). On a donc notre Areus, le guerrier qui manie l'épée et qui peut utiliser de la magie étant donné qu'il est mi elfe. Dagda, un homme de muscles, porte de puissants gants (il ressemble à Barracouda lol). Enfin, Selene, une vampire alliant les dagues et les sorts. Elle a aussi la capacité de sauter plus haut, ce qui a son utilité dans le jeu.

Que l'on soit seul (oui parfois les perso vous quittent) ou a plusieurs, vous êtes dans tous les cas assiégés d'ennemies. Quand on est seul, c'est parfois abusé pour faire face à la horde qui se jette sur vous car il faut en plus ne pas se faire lapider de flèche venant des archers positionnaient en hauteur. En tuant les n'affreux, on gagne de l'XP et on rempli la jauge pour les attaques Soul Burst ou Trinity en appuyant sur L1 + R1. Chacun utilise son attaque spéciale avec L2. Etant donné la difficulté, la trinity est pratique contre les gros ennemis. Quand la jauge est pleine, et que l'ennemi est en état de choc, un logo de trinity apparaitra à l'écran. On peut déclencher à ce moment une Trinity Attack qui aide assez bien et en plus n'abaisse pas sa propre jauge. On peut aussi gagner de l'XP en faisant des combats en arène. Cela dit il vous faudra payer et faire attention à la difficulté. Si vous gagnez, vous aurez des items. Des items spéciaux (les armes ca vaut le coup) nous seront donnés quand nous atteignerons les Cup.

 

Les armes sont attribuées au carré, les pouvoirs au triangle et rond. Ciblé un ennemi avec R3. Les commandes sont donc hyper simples. Mais la porté des coups est pfff nulle, ciblé ne sert en fait à rien car le personnage se tape des délires à taper dans le vide. Pis la caméra tourne toute seule toujours dans le sens qu'on ne voulait pas, donc on tue le n'affreux le plus proche.

A tout moment, on accède à ses Skills (les compétences que nous confère les âmes) en pressant Start. C'est ici qu'on choisi quels pouvoirs et compétence on souhaite activer (3 choix: 1 compétence et 2 pouvoirs). On pourra les faire évoluer grâce aux points SP gagnés. Ils sont très couteux, alors tuer des ennemies juste pour leveler sera de rigueur. Ca devient relou de se casser les fesses à gagner des points en tuant pour des compétences qui ne donnent pas vraiment l'impression d'être efficace.

On augmente nos capacités grâce à de meilleurs équipements. Arme (attaque), bracelet (défense), bague (force de notre magie), collier (résistance à la magie). On en trouve dans des coffres, droper par des ennemis ou dans les boutiques. Chacun apportant des bonus. Les trucs pour restaurer sa santé, sortir d'un donjon ect sont dans les boutiques de magie, coffres...

  

DONJONS/QUETES/HISTOIRE:
INTERACTIVITE: Bon on peut casser du décors pour trouver de l'argent ou détruire les constructions sur lesquelles se planquent des archers pour les tuer plus rapidement.
On peut également parler aux villageois. C'est utile que pour faire évoluer l'histoire, obtenir des infos ou déclencher des cinématiques, en parlant à des personnages clés. Au delà de ca, on leur parlera qu'une fois (et il vaux mieux pour vous), car les pauvres vous répéteront la même chose tout le temps, tant que vous n' aurez pas débloqué le scénario principal.

DIFFICULTE: La difficulté vient du fait qu'il faut à tout prix gagner des levels pour pouvoir occire les gros boss. En arène aussi, si vous n'avez pas au moins le level qui s'approche de la difficulté du combat vous ne réussirez pas, surtout à cause du chrono!
Si vous avez le malheur de partir seul pour une quête, sachez que assailli par les nombreux ennemis, vous ne ferez pas long feu (surtout à cause des archers). Il vaut mieux reprendre le cours de l'histoire pour récupérer ses partenaires et seulement là partir pour les quêtes. Et oui car pendant que nos 2 amis occupent les méchants, nous on peut aller tuer les archers.
Le jeu demande du niveau, et c'est vraiment long, d'autant plus que les missions sont monotones et les ennemis répétitifs à souhaits n'aideront pas à se motiver.

  
  

GRAPHISMESLe jeux n'est pas beau. C'est ternes dans les couleurs, même dans des lieux extérieurs les couleurs et la température reste sombre mais je ne sais pas comment le dire, il y a trop de lumière artificielle sur ses couleurs sombres. Par exemple, dans le désert, le jaune fait mal aux yeux car il est foncé de lumière. Beaucoup de scènes se déroulent à l'aide d'images animés avec vignettes. C'est décevant pour un jeu qui n'est pas si vieux. Ca rend le jeu plat et monotone.
Pourtant, les concepteurs du jeu on dit "En fin de compte, Trinity ressembler à ce que nous appelons un « tableau vivant », quelque chose le long des lignes d'un romantique peinture à l'huile viennent à la vie." mouais ok, bah au moins y'a le style terne comme beaucoup de tableau. Mais pour ce qui est d'être vivant on repassera. Pour un jeu nintendo DS je veux bien, comme dans le très bon Suikoden Tierkreis, mais là sur PS3... Mais sinon, les dessins pendant les discussions sont jolis, cependant ce n'est pas ce que j'attend d'un jeu PS3.


DUREE DE VIE: fidèle à un bon RPG, le jeu dure longtemps. Pour cause, en plus de la quête principale il y a une multitude de quêtes, chiantes et répétitives, mais y'en a une multitude xd.

CONCLUSIONles couleurs et luminosités font mal aux yeux, pas de traduction, mauvais graphismes sauf pour les images et dessin qui défilent. Les très rares espèces de cinématiques ne sont pas du tout égales à la cinématique d'intro. Bestiaire vite chiant, beaucoup d'heures de jeu pour avoir un level correct. Je ne l'ai pas fini, je l'ai revendu car il m'abattait moralement lol. Mais bon, ce n'est pas une daube non plus, donc:

NOTE: 10/20


Retrouvez mes tests et plus encore sur