vendredi 10 mars 2017

[JEUX VIDEO] RISE OF THE TOMB RAIDER (PS4)

[VERSION RISE OF THE TOMB RAIDER 20 YEARS EDITION]
Sortie le 11/10/2016 ROTTR est la suite du reboot de 2013. Ils ont fait un petit effort de présentation mais je ne sais pas, je le trouve pas de super qualité. Bref, le boitier à l'allure d'un livre ancien et il est glissé dans le carton boîtier du jeu. Le livre contient un petit artbook de quelques dessins. Pour le prix, moi je suis très déçue.

Avec cette édition j'ai eu en "cadeau" plusieurs choses: le pistolet et la tenue « 20ème anniversaire » ainsi que 5 skins classique Lara.  Plus 12 tenues, 7 armes et 35 cartes d’expédition. Le contenu téléchargeable déjà sorti, dont « Baba Yaga: Te Temple de la sorcière », le mode Endurance, « Réveil glacial », la campagne solo « Les liens du sang ». Ainsi que l'option de co-op pour le mode Endurance, le mode de difficulté « Survivant de l'extrême » pour le scénario principal.

LES PLUS DE CET OPUS SELON MOI:
• Les cartes c'est le nouveau truc. On a celles offertes et celles que l'on peut acheter dans le menu Magasin avec les crédits récoltés tout au long du jeu. Les packs de cartes servent uniquement dans le mode de jeu Expédition. Il y en a qui vous apporteront des bonus (au niveau de la résistance aux balles par exemple), d'autres des contraintes, et d'autres des effets visuels (grosse tête, ou arc-en-ciel derrière Lara). Il faut noter que les cartes sont pratiquement toutes à usage unique, donc une fois utilisées elles disparaîtront. Les cartes Or sont quand à elles permanentes.

• Dans le 1 on pouvait rejouer les niveaux sans grand intérêt à part pour récupérer les items manquants. Ici, on peut évidemment toujours le faire mais on peut en plus se lancer des défis! C'est à dire lancer le mode Expédition dans le niveau que l'on veut tout en choisissant une customisation. Vous aurez ainsi la possibilité de vous mettre des objectifs comme "Ne pas mourir" + "Récupérer tous les artefacts" etc... bref il faut 5 objectifs. Puis vous choisissez le niveau, la difficulté et les cartes.
C'est marrant quelques heures, après je ne vois plus trop l’intérêt à part savoir qui a le plus gros kiki au tableau des scores. Mais bon, au moins ils se sont donnés du mal à faire quelque chose et à répondre aux attentes des fans.

• Ce qui m'a frappé c'est qu'en plus du scénario normal, des tombeaux cachés, et des collectes, on peut rencontrer des PNJ qui nous proposeront des quêtes annexes. Rien d'insurmontable, j'ai toute fois bien aimé rencontrer des gens et faire quelque chose pour eux. Mais surtout récupérer des items en plus pour ma machine de guerre Lara lol.

• Le contenu Les liens du sang est appréciable. Personnellement, déambuler dans le manoir Croft ça m'a rappeler de vieux souvenirs. Le pitch est certes simple, mais efficace: Peu après le décès de son père, l’oncle de Lara conteste les droits de cette dernière sur le manoir familial. Lara est déterminée à récupérer son héritage et à prouver sa légitimité, mais pour cela elle va devoir affronter son passé de plein fouet.

• Les graphismes, les panoramas, les expressions des personnages sont vraiment réussis. La bande originale toujours au point, d'ailleurs le titre I shall Rise de Karen O est magnifique!


LES MOINS DE CE ROTTR:
• Malgré les qualités visuelles que je viens de citer, j'ai quand même eu une impression de réchauffer pas vous? Quand je me baladais dans la neige, quand je grimpais les paysages rocheux je me suis dit plusieurs fois "mais, je l'ai déjà vécu ça non?!" bah oui, dans le 1. Et je ne pense pas que ce soit normal.

Et c'est justement ça le problème de ce deuxième opus: il se repose sur ses lauriers! L'histoire est sympa, mais aux vues de tout le remue-ménage qu'il y a eu autour de ce jeu, je m'attendais vraiment à mieux. Pour moi, Uncharted 4 est de très très loin bien meilleur.

La partie "survie" du 1 qui faisait que je m'identifiais vraiment à l’héroïne, qui faisait que je vivais en Lara, et bien je ne l'ai plus du tout ressenti dans cet opus.

Oh que j'ai vécu des séquences de troubles dans ce ROTTR XD. A force de tomber dans le vide, je m'arrêtais bien jusqu'à ce que le symbole Croix apparaisse pour que je puisse prendre la tyrolienne. Mais je crois que le truc qui m'a fait le plus rager c'est quand tu sautes pour atteindre une paroi ou une poutre et que Lara tombe...tu refais le saut n'importe comment, limite en diagonal, et là elle se replace toute seule par magie pour atteindre sa destination. Mais WTF?

• Dans Uncharted 4, quand tu sors d'un buisson pour éliminer quelqu'un mais que d'autres vilains sont à côté, la jauge s'excite. Cependant, des fois il y avait des aspects étranges comme le fait que des ennemis ne te captait pas alors que tes coéquipiers couraient littéralement devant eux. Mais là, tu saisis quelqu'un pour le noyer histoire d'en avoir un de moins dans le groupe. Et bien les autres du groupe continuent à parler ou partent XD. Autant dans Uncharted ce ne me choquais pas car l'infiltration n'est pas non plus la ligne de conduite du jeu, donc tu pardonnes l'IA débile. Mais là, dans les reboots de Tomb Raider c'est TROP gros.

• Il y a vraiment tout un arsenal d'armes sympas dans le jeu. Mais il n'y a rien à faire, j'ai toujours l'impression que l'arc sert à tout faire. J'ai toujours envie de jouer qu'avec l'arc tellement il est "pété".

Je conclurais mon article avec le pire point de ce ROTTR: la fin. Je vais le dire comme je l'ai ressenti sur le coup, la fin de ce jeu est lamentable. Une fois la technique comprise on tue le boss en quelques minutes. Je me suis dit que c'était probablement parce qu'il allait y avoir un autre combat derrière, mais non pas du tout! Chacun à ce qu'il mérite, mais c'est bouclé comme ça à la va vite. J'ai eu l'impression de me prendre une claque par le jeu qui me disait "tiens taie toi et prend ça". Du coup, à la toute fin, après le générique, la petite conversation m'a semblait ridicule et j'ai eu le sentiment qu'il remuait le couteau dans la plaie plus qu'autre chose.

Bref, Rise of Tomb Raider est certes joli, appréciable et l'histoire sympathique bien que vraiment bateau comparé au 1er, mais rien à faire il me déçois. J'ai pris du plaisir à jouer, faut pas non plus être médisant. Cependant je n'ai pas pu m'empêché de me dire que c'était le même opus mais en moins inspiré!


MA NOTE: 15/20


© Ce n'est que mon avis et opinion, ma façon d'interpréter les choses parmi tant d'autres. Libre à chacun d'être d'accord ou pas,
mais on n'impose pas son point de vue aux autres. Donc modérez vos paroles et respectez ce blog et les gens. Merci.
© Ce sont mes propres screenshots, merci de ne pas vous en servir sans mon accord.


jeudi 2 mars 2017

[JEUX VIDEO] A KING'S TALE: FFXV (PS4)

Je vais vous parler du jeu A KING'S TALE FFXV gratuit sur le Playstation Store et Xbox Live depuis le 01.03.2017. A la base il était offert aux gens qui avaient précommandé le jeu en version Delux Edition. Il s'agit d'un beat'em all 2D en scrolling horizontal.

Le jeu se déroule 30 ans avant les événements de FFXV dans un passé fictif. Le prince Noctis demande à son père le roi Regis de lui raconter une histoire qui ne viendrait pas d'un livre. 
Le récit de Regis commence par une journée paisible, interrompue par l’attaque de monstres sur la capitale, Insomnia. Le jeune Regis, rejoint par Weskham, débute son aventure dans la capitale. Leurs amis Cid et Clarus se joignent aussi à eux, et ensemble ils décident de traverser les plaines de Duscae, pour finir par tomber sur une grotte mystérieuse, où réside leur ennemi.
Si on écoute bien ce que disent le père et le fils l'histoire est largement inventé au fur et à mesure même si on retrouve des personnages cohérents.

Le gameplay va très vite à prendre en main. On a 3 touches de bases: Triangle coup léger très rapide, Carré coup fort et Rond bouclier. Ensuite on peut combiner les 3 pour faire un combo. Le roi Regis peut aussi faire une roulade, pratique pour esquiver et aller dernière un ennemi avec Croix.
Même si il faut se contenter de taper, sachez que chaque ennemi et boss ont un point faible. Par exemple on doit absolument percer la garde d'un Ronin avec triangle, ou taper un Squelette avec rond du bouclier. Vous aurez des petites touches de stratégie à déployer comme par exemple renvoyer les dards des guêpes aux guêpes en sortant le bouclier ou en faisant une attaque légère ce qui leur renverra les dégâts. Sur le même principe vous devrez renvoyer les épines des pampas aux Pampas. Mais ce que je préfère c'est le sadisme en donnant un coup de bouclier aux Bambos pour qu'ils aillent exploser ailleurs (surtout sur les ennemis).

Evidemment il y a de la magie. Vous pouvez jeter 3 sortes de magie, glace, feu, foudre tant que votre jauge n'est pas vide. Vous pourrez la remplir en ramassant des PM sur les ennemis tués. Les magies ont des spécificités. Par exemple, la glace blesse non seulement les ennemis, mais elle aura pour effet de ralentir les ennemis. Le feu laisse un brasier donc vous pouvez vous déplacer pour faire en sorte que les ennemis marchent dedans en vous suivant.
Enfin, pour rester dans l'esprit du XV vous pourrez invoquer un Astral auprès d'un cristal pour laminer les ennemis.

En plus de cela, nous avons des compagnons que vous pouvez invoquer pour vous filer un coup de main. Il vous suffira pour cela d'utiliser une combinaison d'attaque à 2 touches. Tant que vous ne vous faites pas toucher vous remplissez votre jauge de Suppression. Une fois plaine vous la déclenchez avec L1 et là c'est une grosse attaque qui déferle.

CONCLUSION: c'est un petit jeu bonus sympa. Certes très court certes, mais c'est gratuit donc c'est déjà bien. Une fois le jeu fini, vous aurez accès au menu Combat Onirique qui sont en fait des Défis.

MA NOTE: 14/20


© Ce n'est que mon avis et opinion, ma façon d'interpréter les choses parmi tant d'autres. Libre à chacun d'être d'accord ou pas,
mais on n'impose pas son point de vue aux autres. Donc modérez vos paroles et respectez ce blog et les gens. Merci.
© Ce sont mes propres screenshots, merci de ne pas vous en servir sans mon accord.

vendredi 24 février 2017

[LECTURE] MASS EFFECT REVELATION (roman)

REVELATION est sorti en 2007 mais a été publié en VF qu'en 2012. Il est évidemment le 1er livre de la série à lire, suivi par Ascension et Rétorsion. Hélas, le dernier volume, le 4, nommé Dissimulation, n'a pas été écrit par Drew Karpyshyn et il ne sortira jamais en VF. Sachez que vous ne ratez rien car ce dernier volume n'a pas été accepté par les fans tellement il a perdu l'esprit des volumes précédents et était jonché d'erreurs. Karpyshyn qui est le scénariste des jeux Mass Effect 1 et 2, s'est centré sur la jeunesse de David Anderson. Ceux qui ont joué aux trois jeux, savent qu'il ne s'agit pas d'un inconnu puisque c'est le mentor de Shepard.

Pour vous situer un peu niveau histoire, ce roman se déroule bien avant les événements du premier épisode, plus précisément 18 ans avant Mass Effect 1.
Résumé: Aux confins de l’espace colonisé, le contre-amiral et héros de guerre de l’Alliance, David Anderson, explore les décombres d’une base de recherche militaire top-secrète.

Les ruines sont jonchées de cadavres. Qui a attaqué la base et pourquoi ? Kahlee Sanders, la jeune scientifique mystérieusement disparue quelques heures avant le massacre de ses collègues, est le principal suspect. Mais sa traque suscite plus d’interrogations que de réponses. Anderson, associé à un agent extraterrestre à qui il ne peut se fier, et poursuivi par un implacable assassin, lutte contre l’impossible sur des mondes inconnus et découvre une sinistre conspiration.

A propos du titre, Révélations, je n'ai pas eu l'impression d'en apprendre tant que ça tellement les jeux sont fournis en codex et autres informations. Mais moi quand j'ai eu les jeux je vivais littéralement dans le monde de Mass Effect lol donc j'ai vite assimilé.
Par contre, ce roman aide à comprendre comment on est arrivé au contexte politique et social du 1er jeu entre Alliance, Humains et autres espèces.
Il permet aussi d'en savoir plus sur Anderson et ses liens qui l'unissent à Kahlee Sanders (dans l’Académie Grissom lors d’une mission de ME3). Et puis bien sûr Saren (ME1) dont on peut déjà remarquer les penchants sadiques et anti-humains dès ses premières actions. On comprend également mieux comment et pourquoi il sera le petit pantin de Sovereign dans ME1.

Les points forts, c'est le "méchant" Saren. En fait il est très intéressant et détestable mais je ne pouvais pas ne pas être fasciner par lui. Parce qu'il est stylé et charismatique. Il me fait penser à un Dark Vador ou à Revan, certes des méchants mais tellement emblématiques qu'on aime les détester.

Le livre est accessible à tout le monde, pas besoin d'être un gros lecteur ou littéraire. Mais juste amoureux de Space Opera. Attention cependant, car vous pourriez tomber amoureux de l'univers de ME. Ce qui fait la force de Mass Effect autant les livres que les jeux, ce n'est pas vraiment son originalité, mais l'univers construit par l'auteur: des races, un passé, des dialectes, des uses et coutumes, un système, une politique, bref tout ce qui fait une grande oeuvre sur n'importe quel support.

Même si je suis une fan inconditionnelle de Shepard, c'est sympa d'avoir un récit sur Anderson vous verrez. Bref, je vous conseil cette saga sans problèmes.

Sachez qu'a ce jour (fin février 2017), les Editions Milady vont sortir une compilation des 3 tomes à environ 40€ affublée de 2 cahiers artbooks que je ne vous conseilles pas vu qu'à l'unité un roman vaut 8€ XD. Ça fait cher l'artbook. Suivra le Tome 1 de Mass Effect Andromeda pour savoir ce qu'il s'est passé avant le jeu du même nom.


MA NOTE: 18/20


© Ce n'est que mon avis et opinion, ma façon d'interpréter les choses parmi tant d'autres. Libre à chacun d'être d'accord ou pas,
mais on n'impose pas son point de vue aux autres. Donc modérez vos paroles et respectez ce blog et les gens. Merci.
© Ce sont mes propres photos, merci de ne pas vous en servir sans mon accord.