vendredi 24 février 2017

[LECTURE] MASS EFFECT REVELATION (roman)

REVELATION est sorti en 2007 mais a été publié en VF qu'en 2012. Il est évidemment le 1er livre de la série à lire, suivi par Ascension et Rétorsion. Hélas, le dernier volume, le 4, nommé Dissimulation, n'a pas été écrit par Drew Karpyshyn et il ne sortira jamais en VF. Sachez que vous ne ratez rien car ce dernier volume n'a pas été accepté par les fans tellement il a perdu l'esprit des volumes précédents et était jonché d'erreurs. Karpyshyn qui est le scénariste des jeux Mass Effect 1 et 2, s'est centré sur la jeunesse de David Anderson. Ceux qui ont joué aux trois jeux, savent qu'il ne s'agit pas d'un inconnu puisque c'est le mentor de Shepard.

Pour vous situer un peu niveau histoire, ce roman se déroule bien avant les événements du premier épisode, plus précisément 18 ans avant Mass Effect 1.
Résumé: Aux confins de l’espace colonisé, le contre-amiral et héros de guerre de l’Alliance, David Anderson, explore les décombres d’une base de recherche militaire top-secrète.

Les ruines sont jonchées de cadavres. Qui a attaqué la base et pourquoi ? Kahlee Sanders, la jeune scientifique mystérieusement disparue quelques heures avant le massacre de ses collègues, est le principal suspect. Mais sa traque suscite plus d’interrogations que de réponses. Anderson, associé à un agent extraterrestre à qui il ne peut se fier, et poursuivi par un implacable assassin, lutte contre l’impossible sur des mondes inconnus et découvre une sinistre conspiration.

A propos du titre, Révélations, je n'ai pas eu l'impression d'en apprendre tant que ça tellement les jeux sont fournis en codex et autres informations. Moi quand j'ai eu les jeux je vivais littéralement dans le monde de Mass Effect lol. Par contre, ce roman aide à comprendre comment on est arrivé au contexte politique et social du 1er jeu entre Alliance, Humains et autres espèces.
Il permet aussi d'en savoir plus sur Anderson et ses liens qui l'unissent à Kahlee Sanders (dans l’Académie Grissom lors d’une mission de ME3). Et puis bien sûr Saren (ME1) dont on peut déjà remarquer les penchants sadiques et anti-humains dès ses premières actions. On comprend également mieux comment et pourquoi il sera le petit pantin de Sovereign dans ME1.

Les points forts, c'est le "méchant" Saren. En fait il est très intéressant et détestable mais on l'aime bien quand même. Parce qu'il est stylé et charismatique. Il me fait penser à un Dark Vador ou à Revan, certes des méchants mais tellement emblématiques.

Le livre est accessible à tout le monde, pas besoin d'être un gros lecteur ou littéraire. Mais juste amoureux de Space Opera. Attention cependant, car vous pourriez tomber amoureux de l'univers de ME. Ce qui fait la force de Mass Effect autant les livres que les jeux, ce n'est pas l'originalité, mais l'univers construit: des races, un passé, des dialectes, des uses et coutumes, un système, une politique, bref tout ce qui fait une grande oeuvre.

Même si je suis une fan inconditionnelle de Shepard, c'est sympa d'avoir un récit sur Anderson vous verrez. Bref, je vous conseil cette saga sans problèmes.

Sachez qu'a ce jour (fin février 2017), les Editions Milady vont sortir une compilation des 3 tomes à environ 40€ affublée de 2 cahiers artbooks que je ne vous conseilles pas vu qu'à l'unité un roman vaut 8€ XD. Ça fait cher l'artbook. Suivra le Tome 1 de Mass Effect Andromeda pour savoir ce qu'il s'est passé avant le jeu du même nom.


MA NOTE: 18/20

© Ce n'est que mon avis et opinion, ma façon d'interpréter les choses parmi tant d'autres. Libre à chacun d'être d'accord ou pas,
mais on n'impose pas son point de vue aux autres. Donc modérez vos paroles et respectez ce blog et les gens. Merci.
© Ce sont mes propres photos, merci de ne pas vous en servir sans mon accord.

lundi 20 février 2017

[SOCIETE] UN BIDULE POUR: avoir une montre Tracker d'Activité

ZeFit3 HR MONTRE TRACKER D’ACTIVITÉ
J'ai longtemps considéré les montres connectées comme des gadgets. Puis autour de moi mes proches se sont mis a en acheté. Et je dois avouer que le fait qu'on peut en avoir qui tiennent plusieurs jours sans charge, pour un prix raisonnable, a commencé à me faire réfléchir. De plus lorsque j'ai appris qu'il y en avait qui possédait un capteur de rythme cardiaque là je me suis décidée!

Evidemment mon test concernera que le modèle Zefit3 HR. Avant ca, voici ses spécificités techniques:
• Bluetooth : 4.0BLE
• Dimensions : 47,5*20*10.3 mm


• Poids : 20 gr
• Type de batterie : 100mAh
• Autonomie en veille : jusqu’à 5 jours (selon l'utilisation)
• Mouvement : Ecran tactile OLED 160*64 pixels
• Capteur : Accéléromètre tri-axial
• Température de fonctionnement : -20°C à +40°C
• Résistance à l’eau : 30min non répétées sous eau tempérée
• Garantie internationale : 1 an
• Accessoires inclus : chargeur magnétique, câble USB
Appli Android et iOS gratuite / Appli Windows Phone

 

J'ai testé la montre plusieurs semaines. Je vous donnerez mon avis pour chaque caractéristiques. J'ai repris les caractéristiques que la marque propose sur son site officiel:
  •  Heure → RAS
  •  Ecran tactile couleur → RAS
  •  Affichage d'appels → Ne s'affiche pas...
  •  Podomètre → OK
  •  Distance → OK
  •  Calories → OK
  •  Sommeil → OK (si votre smartphone ne tue pas vos applications. Sinon les résultats sont erronés).
  •  Capteur de rythme cardiaque → OK
  •  Smart notifications → MAUVAIS. Si vous tuez vos applications sur votre smartphone vous n'aurez jamais de notification car il faut que l'appli Zefit soit toujours ouverte. Le calendrier fonctionne.
  •  Rappels → OK
  •  Objectifs → OK
  •  Alerte Anti-perte → Je ne m'en suis jamais servi.
  •  Mise à jour OTA → OK
  •  Grande autonomie → Elle tient 4 jours voir 4 et demi (écran s'allume seul, beaucoup de notifications et vous n'atteindrez pas les 5 jours "promis").
  •  Cadran de l'heure → SYMPA: c'est déjà pas mal le nombre de choix.
  •  Musique → Je ne m'en suis jamais servi.
  •  Déclencheur photo → Je ne m'en suis jamais servi.
  •  Alerte d'inactivité → OK
  •  Localiser mon téléphone → Je ne m'en suis jamais servi.
  •  Chronomètre → OK
  • Luminosité → TRÈS BONNE: je ne la met pas à fond car il n'y a pas besoin. Et l'air de rien ça économise de la batterie.

 

CONCLUSION: L'application est facile à comprendre et les données faciles à lire. Je trouve que 4 jours d'autonomie en sollicitant la montre c'est déjà pas mal pour le prix. C'est assez chiant de devoir surveiller que l'application ne soit pas fermer sur son smartphone. Car si c'est le cas vos données ne seront plus synchronisées, donc plus à jour, donc erronées.

J'adore pouvoir changer de bracelet, parce que j'ai beau être geek, je suis girly. Il suffit de tirer un peu sur les 2 côtés du bracelet pour faire écarter le pourtour et retirer le cadran. 
Je trouve dommage le système de fermeture du bracelet: c'est une petite barre avec une tête ronde qu'il faut enfoncer dans un des cran. Ce système ferme très bien. Mais du coup il est très dur à fermer!


MA NOTE: Bien +



© Ce n'est que mon avis et opinion, ma façon d'interpréter les choses parmi tant d'autres. Libre à chacun d'être d'accord ou pas,
mais on n'impose pas son point de vue aux autres. Donc modérez vos paroles et respectez ce blog et les gens. Merci.
© Ce sont mes propres images, merci de ne pas vous en servir sans mon accord.